Tech & internet / Culture / Monde

Un roman coécrit par un ordinateur sélectionné pour un prix littéraire

Temps de lecture : 2 min

Des chercheurs japonais avaient établi l'intrigue et le genre de personnages.

L'ordinateur livre | Chris Givan via Flickr CC License by
L'ordinateur livre | Chris Givan via Flickr CC License by

Un court roman écrit par une équipe d'humains et un programme d'intelligence artificielle a passé le premier tour de sélection pour le prix littéraire japonais Nikkei Hoshi Shinichi, rapporte Japan News.

Une équipe de chercheurs, dont un professeur de la Future University à Hakodate, a mis en place les paramètres du livre, tels que le l'intrigue et le genre des personnages, puis le programme d'intelligence artificielle a écrit le roman en sélectionnant des mots et des phrases préparés par les humains.

L'ouvrage, intitulé Le jour où un ordinateur écrira un roman, n'a cependant pas gagné. Le prix Hoshi Shinichi est un concours de science-fiction qui encourage les auteurs autres qu'humains à envoyer leurs textes. Quatre romans coécrits avec de l'intelligence artificielle avaient été soumis, mais seul un à réussi à passer le premier tour. Les juges ne savaient pas quels romans avaient été rédigés avec l'aide d'un ordinateur.

Comme le précise le journal Asahi Shimbun, l'intelligence artificielle n'était environ responsable que de 20% du court ouvrage. Tout d'abord, l'équipe humaine a écrit un roman pour servir de modèle, et ils ont ensuite entré un grand choix de phrases dans un ordinateur. À partir de là, l'intelligence artificielle a reconstruit des phrases et créé une histoire similaire au roman modèle.

Faiblesse des descriptions

Le roman hybride se termine par les phrases suivantes:

«Je frémissais de joie, que je ressentais pour la première fois, et je continuais à écrire avec entrain. Le jour où un ordinateur a écrit un roman. L'ordinateur décida de se concentrer sur la poursuite de sa propre joie et arrêta de travailler pour les humains.»

Un des juges a déclaré lors d'une conférence de presse:

«J'ai été surpris par l'ouvrage car il s'agit d'un roman bien structuré. Mais il y a encore des problèmes à surmonter pour gagner le prix, notamment les descriptions des personnages.»

Slate.fr

Newsletters

Tinder, la compétition qui a réveillé mes pires souvenirs d'enfance

Tinder, la compétition qui a réveillé mes pires souvenirs d'enfance

Slate publie les bonnes feuilles de «L'amour sous algorithme», de Judith Duportail.

Trop regarder la télé accélérerait le déclin cognitif

Trop regarder la télé accélérerait le déclin cognitif

Une étude britannique révèle que la télévision joue notamment un rôle dans la perte de mémoire.

Pornhub s’essaie à l’éducation sexuelle des jeunes

Pornhub s’essaie à l’éducation sexuelle des jeunes

Puisque les jeunes ne parlent pas de sexe avec leurs parents et que l'éducation à la sexualité en milieu scolaire fait défaut, autant les renseigner là où ils se rendent.

Newsletters