Partager cet article

Arrêtez les blagues sur les blondes: elles ont 103,2 de QI

La chanteuse Taylor Swift | ROBYN BECK/AFP

La chanteuse Taylor Swift | ROBYN BECK/AFP

La blonde idiote est un mythe. Et c’est la science qui le dit.

Faites l’expérience: tapez «blagues blondes» dans un moteur de recherches. Vous allez voir apparaître des dizaines de sites qui proposent ce genre de facéties, qui a peu de chances de remuer vos zygomatiques :

Mais peut-être que je me trompe: vous êtes peut-être vous-même brun ou brune, roux ou rousse, et amateur de ces vannes. Eh bien, arrêtez tout, rangez vos plaisanteries, et écoutez ce qui va suivre, car il se pourrait bien que vous soyez le dindon de la (mauvaise) farce.

Les blonds ont des résultats aux tests de QI légèrement supérieurs aux autres, selon une étude de l’université d’Ohio parue dans la revue Economics Bulletin et repérée par le site Newser.

Couleur naturelle

Les chercheurs se sont penchés sur près de 10.000 Américains âgés de 14 à 21 ans qui avaient participé à une vaste enquête nationale en 1979. Ces personnes ont ensuite été soumises à un test de QI un an plus tard; puis cinq ans plus tard, on leur a demandé quelle était leur couleur naturelle de cheveux.

Le résultat: les blondes ont eu une moyenne de 103,2 points, comparées aux brunes, qui ont obtenu 102,7, aux rousses, qui ont décroché 101,2, et aux femmes aux cheveux noirs, qui ont fait un score de 100,5. «Les blondes ont plus de chances d’être classées comme génies que dans la catégorie des petits QI. L’idée de la blonde idiote est un mythe», affirme l’étude.

La différence n’étant pas très énorme, «on ne peut pas dire avec certitude que les blondes sont plus intelligentes, mais on ne peut certainement pas dire qu’elles sont plus idiotes», affirme le chercheur qui a dirigé l’étude. Par ailleurs, 3% des femmes qui affirment être de vraies blondes ne seraient tout simplement pas blondes, selon les experts. Un détail qui laisse songeur...

 
Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte