Égalités / Monde

Nouvelle idée pour contrer Trump: montrer des photos érotiques de sa femme

Temps de lecture : 2 min

À l'approche du vote dans l'Utah, les supporters de Ted Cruz se font plus agressifs.

La nouvelle campagne du camp de Ted Cruz.
La nouvelle campagne du camp de Ted Cruz.

Des primaires républicaines auront lieu aujourd'hui en Utah et en Arizona, et pour encourager les électeurs mormons à aller voter contre Donald Trump, un groupe conservateur a diffusé une campagne de publicité montrant sa femme nue allongée sur une fourrure.

Depuis la semaine dernière, le comité d'action politique (Super Pac) Make America Awesome a mis en ligne cette photo –tirée d'un ancien numéro du magazine GQ– sur Facebook et Instagram, rapporte Buzzfeed. Melania Trump regarde la caméra intensément et son corps est encadré par le message suivant:

«Voici Melania Trump, votre prochaine première dame.

Ou alors, vous pouvez voter pour Ted Cruz mardi.»

L'idée est que les mormons, dont la religion requiert une certaine modestie vestimentaire, seront tellement scandalisés à l'idée d'avoir ce genre de première dame qu'ils se rueront dans les urnes pour soutenir Ted Cruz, qui est très religieux et dont la femme n'a jamais posé nue pour GQ.

Sur Twitter, un journaliste du New York Times s'est moqué de cette stratégie du «slut shaming», soit le fait de faire honte à une femme pour ses pratiques sexuelles ou son apparence sexy.

- «Quelqu'un a des idées pour arrêter Trump?

- On pourrait “slut-shamer sa femme.

- C'est tout ce que vous proposez?

- Bah...oui»


Le groupe anti-Trump a aussi diffusé une image rappelant que Mitt Romney, qui est mormon, a appelé à voter Cruz, ainsi qu'une citation illustrée rappelant que Trump a des positions pro-avortement.

Ces publicités sont de toutes façons peu nécessaires: l'Utah est un des quelques États où le phénomème Trump ne prend pas du tout. Un sondage de ce week-end donne Cruz en première place avec 53% des voix, John Kasich en deuxième place (29%) et Trump en troisième avec 11%. Un autre sondage montre que dans cet État pourtant à forte majorité républicaine, Hillary Clinton et Bernie Sanders gagneraient contre Trump.

Dans Buzzfeed, McKay Coppins explique ce rejet par plusieurs raisons: les mormons ont tendance à être plus éduqués que la moyenne (et Trump séduit particulièrement l'électorat non diplômé), les mormons sont plutôt pro-immigration et opposés aux expulsions de masse (c'est leur côté missionnaire), et ils détestent le discours de Trump sur les musulmans, car en tant que minorité religieuse, ils se sentent potentiellement visés par ce genre d'intolérance. Il y a aussi une certaine culture mormone –très familiale et austère– qui est à l'extrême opposée d'un Trump vulgaire et bling-bling.

Newsletters

L'invisibilisation des femmes de plus de 50 ans, un signe éclatant de la misogynie de notre société

L'invisibilisation des femmes de plus de 50 ans, un signe éclatant de la misogynie de notre société

Où sont les vieilles? Comment apprivoiser le vieillissement si mon corps à venir n'existe nulle part?

Remplacer le mot «femme» par «personne qui a ses règles» est-il vraiment inclusif?

Remplacer le mot «femme» par «personne qui a ses règles» est-il vraiment inclusif?

Aux États-Unis, l'emploi du mot «femme» est de plus en plus controversé. Mais suivre la logique de certains activistes s'avère périlleux.

Les candidates de télé-réalité subissent plus de cyberharcèlement que leurs homologues masculins

Les candidates de télé-réalité subissent plus de cyberharcèlement que leurs homologues masculins

Les trolls en ligne qualifient les femmes de sournoises, mentalement instables, diaboliques, ennuyeuses ou en quête d'attention.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio