Culture

Pourquoi les héroïnes de séries ont toutes la même coupe de cheveux

Temps de lecture : 2 min

Fox / NBC / Netflix
Fox / NBC / Netflix

C'est le genre de détails que vous n'avez probablement jamais remarqué, mais que vous allez désormais voir partout. «Toutes les femmes à la télé ont la même coupe de cheveux: lisses en haut, et bouclés en bas», a remarqué Julia Rubin dans Racked. Leslie Knope dans Parks and Recreation, Cookie dans Empire, Jess dans New Girl, Gretchen dans You're the Worst, ou encore Mickey dans Love.

«C'est le genre de coupe que l'on ne trouve pas à l'état naturel. [...] Ces cheveux qui sont partout à la télé, sont complètement artificiels, imaginés pour votre plaisir visuel.»

Cynthia Vanis, responsable de la coiffure pour plusieurs films et séries indique que cette tendance a remplacé les cheveux lissés, ces dernières années. «C'est plus pratique pour le tournage. Des cheveux lissés bougent beaucoup, et si quelque chose n'est pas à sa place, vous le voyez tout de suite. Ainsi, on peut tricher plus facilement quand il y a du mouvement.» Elle souligne également que cela permet de mieux voir le visage —et surtout le profil—, et d'éviter de devoir les remettre toujours en place parfaitement.

Par ailleurs, cette coupe convient à tout le monde, cheveux courts ou longs, et donne une impression de quelque chose à la fois sophistiqué et de très simple en même temps. «C'est pour ça qu'elles ont toutes cette coupe de cheveux».

Slate.fr

Newsletters

Jusqu’où peut aller un biopic dans le mensonge?

Jusqu’où peut aller un biopic dans le mensonge?

Si les biopics hollywoodiens préfèrent embellir la vie de leurs célèbres héros, «Bohemian Rhapsody» raconte au contraire de dangereux et sournois mensonges sur la vie de Freddie Mercury.

Qu’aurait pensé Charlemagne de nos reconversions professionnelles en série?

Qu’aurait pensé Charlemagne de nos reconversions professionnelles en série?

Beaucoup de gens aujourd'hui changent de métier au moins une fois dans leur vie. Mais qu'en était-il au Moyen Âge?

Lou, l'héroïne qui grandit entre les cases

Lou, l'héroïne qui grandit entre les cases

À l’occasion de la sortie du huitième tome de la série, l’auteur Julien Neel revient sur la conception de sa BD culte. Papier réalisé par un journaliste de 43 ans et une jeune pousse de 10 ans.

Newsletters