YouTube avait pour ambition d'être un site de rencontres

Image YouTube.

Image YouTube.

Les fondateurs de YouTube souhaitaient faire les Cupidons au moyen de vidéos de célibataires en recherche de l’âme sœur.

Quand YouTube en était à ses tout débuts, ses créateurs, Steve Chen, Chad Hurley et Jawed Karim, n’imaginaient pas qu’il allait devenir la plus grande plateforme de partage de vidéos. D’ailleurs, ce n’était pas vraiment leur plan.

Comme le raconte CNET, qui a assisté à une conférence où était invité Steve Chen, au festival SXSW, «bien avant Tinder [...] un petit site a essayé de jouer au Cupidon de sa génération: YouTube». Steve Chen raconte d’ailleurs que le nom de domaine de YouTube avait été enregistré un 14 février:

«On s’est toujours dit qu’il y avait quelque chose à faire avec la vidéo, mais pour quel genre d’application pratique? On pensait que les rencontres était un choix évident.»

Le but, poursuit CNET, était que des personnes célibataires réalisent puis mettent en ligne des vidéos dans lesquelles elles auraient expliqué quel type de personne elles recherchaient. Les créateurs de YouTube avaient même un slogan pour leur plateforme: «Tune In, Hook up» («Allume ton poste, sors avec quelqu’un»). Mais personne n’avait répondu à leur appel.

Longueur d’avance des utilisateurs

À la place, Jawed Karim raconte qu’il a commencé à mettre en ligne des vidéos d’avions en train de décoller et d’atterrir pour que le site ait quelque chose à proposer (elles ont depuis été supprimées). Motherboard souligne que les trois hommes avaient même posté des petites annonces sur Craigslist où ils demandaient à des femmes de participer à leur projet contre 20 dollars. Là encore, pas de succès. Finalement, ils ont préféré passer à autre chose, racontait déjà Jawed Karim en avril 2015:

«Peu importe, en fait. Nos utilisateurs avaient une longueur d’avance sur nous. Ils ont commencé à utiliser YouTube pour partager des vidéos de différents genres. Leurs chiens, leurs vacances, tout et n’importe quoi. On a trouvé ça intéressant et on s’est dit: “Pourquoi ne pas laisser les utilisateurs définir YouTube à leur façon?” En juin, on avait complètement repensé le site, pour le rendre plus ouvert et général, et ça a marché.»

YouTube a été racheté par Google pour 1,65 milliard de dollars en octobre 2006 et revendique aujourd’hui un milliard d’utilisateurs.

Le Guardian précise de son côté que l’idée originelle des trois hommes a encore du mal à s’imposer. «Des applications de rencontres vidéo comme Tickr, 15 Winds et Charme doivent encore prouver qu’il y avait bien quelque chose derrière l’idée de Chen et des cofondateurs de YouTube. Les gens se concentrent actuellement plus sur les photos avec des applications comme Grindr et Tinder.»

Partager cet article