Culture

VIDÉO. Ce court métrage revisite l'un des plus anciens mangas du monde

Temps de lecture : 2 min

Le studio japonais Ghibli a adapté l'œuvre ancienne «Chōjū-giga» dans un petit film d’animation très réussi.

L'adaptation en vidéo de «Chōjū-giga» | Marubeni via YouTube

Une fois encore, le studio d’animation japonais Ghibli prouve son génie dans la production de dessins animés dans le style anime. Dans un nouveau court métrage mis en ligne le 14 mars 2016, le studio revisite une œuvre ancienne et très célèbre (appelée Chōjū-giga, ou Caricatures d’animaux) conservée dans un rouleau peint (un emaki) datant du XIIe siècle. Ce dessin est considéré comme l’un des tout premiers mangas au monde. On y aperçoit des lapins, un singe et une grenouille, des souris...

Ce court métrage d’animation a été commandé par la société Marubeni Shin Denryoku, un fournisseur d’électricité japonais. Mais, on vous l’assure, cela n’enlève rien à la beauté de cette adaptation. D’autres spots publicitaires similaires sont prévus, précise le forum Buta Connection, consacré à l’actualité des studios Ghibli.

Pour les fans, gardez en tête que le studio d’animation sera de retour dès septembre 2016 avec un nouveau film, La Tortue rouge. L’histoire? Un homme échoué sur une île va se lier d’amitié avec une tortue géante. Voici un premier aperçu:

Un extrait du film «La Tortue Rouge»

Slate.fr

Newsletters

Le jour où je suis devenu un homme

Le jour où je suis devenu un homme

[BLOG You Will Never Hate Alone] J'avais 13 ans. L'âge de la bar-mitsva. Quand on m'a amené de force à la synagogue lire un texte que je ne comprenais même pas.

Oui, De Funès a marqué l'histoire du septième art

Oui, De Funès a marqué l'histoire du septième art

En 2020, l'acteur devrait être honoré par la Cinémathèque. Et ça ne plaît pas à tout le monde.

«L’homme qui a surpris tout le monde», et le film aussi

«L’homme qui a surpris tout le monde», et le film aussi

Surgi de la steppe russe, ce conte singulier et transgressif révèle surtout une remarquable puissance de mise en scène.

Newsletters