Tech & internetDouble X

Où sont les emojis de femmes actives, de femmes qui nous ressemblent?

Repéré par Aude Lorriaux, mis à jour le 14.03.2016 à 14 h 37

Repéré sur New York Times, Makers, Slate.fr

Non, les femmes ne sont pas des princesses.

Montage Slate.fr

Montage Slate.fr

Amy Butcher, professeure-assistante à l’université d’ Ohio Wesleyan, était vraiment contente pour son amie ce jour-là. Celle-ci venait d’obtenir un poste, après des années de sacrifice personnel. Elle lui envoya donc un message pour lui signifier sa joie partagée: «Je suis tellement conteeeeeente», lui écrit-elle, en incluant un emoji de chapeau de fête, deux bières qui s’entrechoquent, et des confettis. Toujours à sa joie, elle ajoute un deuxième message: «Tu l’as eu !!!!», cette fois avec une licorne. Oui, se dit-elle d’abord, son amie est une vraie licorne: «Mon amie est une de ces créatures rares et belles, bondissant par dessus les monts académiques», raconte-t-elle dans une tribune au New York Times.

Et puis, son amie ne répondant toujours pas, le doute commença à l’envahir. Est-elle vraiment une licorne? N’est-elle pas une femme, tout simplement? Mais voilà le problème: pour signifier à une toute nouvelle professeure qu’elle est une femme extraordinaire, il n’y a tout simplement pas d’emoji pour cela. Vous trouverez, associées à la féminité, des images de princesse, de Playboy Bunny, de mariée ou de femme allant chez le coiffeur. À la limite, il y a cette image de danseuse de flamenco, qu’Amy Butcher aime employer, car avec son bras en l’air, elle est de loin la moins passive des emojis de femmes. Mais vraiment, une danseuse de flamenco? N’y a-t-il pas mieux pour mon amie qui vient d’être nommée professeure à l’université? se demande-t-elle.

«Où est l’avocate? La comptable? La chirurgienne?» Pourquoi a-t-on choisi de laisser la place à un bento et à des crevettes grillées, et pas à des images de femmes actives, puissantes, dynamiques, des femmes qui nous ressemblent?, s’insurge l'universitaire. Les hommes, eux, ont le droit à des images plus actives, quoiqu’assez stéréotypées aussi: policier, sportif, ouvrier de chantier, joggueur:

Emojis féministes

Les emojis sont régulièrement accusés de ne pas représenter correctement le monde. Apple a finalement répondu l’année dernière à une de ses promesses de faire place à plus de diversité, offrant désormais le choix de visages typés d’Afrique ou d’Asie à côté des visages blancs.

Mais les émojis «féministes», ou tout simplement réalistes, représentants des femmes actives, sont encore absents. Le site Makers, qui réalise des vidéos mettant en scène des femmes importantes de ce monde, a proposé de nouvelles emojis inspirés de femmes de caractère. Parmi les suggestions  envoyées à Apple, on trouve la chanteuse Beyoncé et l'actrice et réalisatrice féministe Lena Dunham, ou encore l’humoriste Ellen DeGeneres.

Pour que soient introduits des nouveaux emojis, c’est surtout à Mark Davis, l'un des fondateurs du consortium Unicode, qu’il faut s’adresser. «Nous n’acceptons pas d’emoji qui représente une personne ou un personnage, une divinité, un logo ou quoi que ce soit lié à un produit particulier», expliquait-il en janvier au Los Angeles Times. Pour Beyoncé ou Lena Dunham, c’est déjà foutu. À moins de lancer leur propre gamme comme Kim Kardashian. En revanche, pour des emojis représentant le flux menstruel des femmes, c'est possible!

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte