Monde

CARTE. Si les noms de domaine définissaient la taille d'un pays

Temps de lecture : 2 min

.fr, .uk, .it... Chaque pays a sa propre extension. Voilà à quoi ressemble le monde numérique selon la puissance des noms de domaine.

Si le monde était proportionnel au nom de domaine de chaque pays. | via Nominet
Si le monde était proportionnel au nom de domaine de chaque pays. | via Nominet

En 2015, internet comptait 3,2 milliards d'utilisateurs, contre 400 millions en 2000. Une explosion du nombre de personnes connectées et de sites qu'a accompagné celle des noms de domaine propres à chaque pays. C'est sur ces derniers que s'est appuyé Nominet pour créer cette carte du monde.

Les pays dominants sont la Chine, l'Allemagne, les Pays-Bas et le Royaume-Uni. Si les États-Unis sont si petits, c'est parce qu'ils favorisent l'extension .com. Celle-ci correspond à l'abréviation de «commercial», qui n'est affilié à aucun pays, au lieu de .us.

Vous vous demandez sûrement quel est ce nom de domaine particulièrement imposant, à droite de la carte. Eh bien, c'est celui de la petite île de Tokelau, dans l'Océan pacifique. Cette île, qui appartient à la Nouvelle-Zélande, ne compte que 1.400 habitants et n'a même pas de capitale. Pourtant, son extension, .tk, compte plus de 30 millions de sites internet.

La carte du monde en fonction des noms de domaine. | via Nominet

En 2000, le Néerlandais Joost Zuurbier crée le Freedom Registry, explique The Next Web. Cette plateforme permet à quiconque d'enregistrer un nom de domaine sur l'extension .tk. Et gratuitement. Rebaptisée FreeNom, la compagnie est installée aux Pays-Bas, à Londres (Angleterre) et à Palo Alto (Californie). Les habitants de Tokelau profitent de FreeNom car celle-ci place de la publicité sur les sites oubliés, et en tire un revenu. En 2012, la CNN rapportait d'ailleurs qu'un sixième du produit intérieur brut (PIB) de Tokelau venait de l'extension .tk.

Quoi qu'il en soit, .com reste l'extension la plus utilisée, avec 123 millions d'adresses internet enregistrées, souligne The Next Web.

En France, l'Association française pour le nommage Internet en coopération (Afnic) estimait en 2012 que seuls «34,1% des noms de domaine enregistrés en France en juillet 2012 utiliseraient l’extension .fr». En France aussi, .com reste le plus utilisé avec 45% des domaines déposés. Quiconque désire créer un site internet doit acheter le nom de son domaine pour une période allant de six mois à dix ans. Cela se passe auprès d’un revendeur ou du registre lui-même. En 2015, on comptait 294 millions de domaine existants.

Newsletters

La Barbade ne veut plus de la reine d’Angleterre comme cheffe d'État

La Barbade ne veut plus de la reine d’Angleterre comme cheffe d'État

Le mouvement Black Lives Matter relance le débat sur l’héritage du colonialisme. D’autres pays caribéens pourraient suivre l’exemple.

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 12 au 18 septembre 2020

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 12 au 18 septembre 2020

Guérisson du chef de l'opposition russe Alexei Navalny, visite nudiste à Paris, manifestations de migrant·es plus démuni·es que jamais à Lesbos… La semaine du 12 au 18 septembre 2020 en images. 

Face à la Chine et au reste du monde, l'Europe se réveille enfin

Face à la Chine et au reste du monde, l'Europe se réveille enfin

Ce mercredi 16 septembre, la présidente de la Commission européenne Ursula Von Der Leyen prononçait son premier discours sur l'état de l'Union européenne devant les eurodéputé·es réuni·es à Bruxelles. Écologie, droits des personnes LGBT+, fin des...

Newsletters