Partager cet article

Comment Ted Cruz en est venu à être présenté comme le tueur du Zodiaque

 @memeindex/Twitter

@memeindex/Twitter

Spoiler: ce n'est probablement pas lui.

Ted Cruz est-il le tueur du Zodiaque? Ces dernières semaines, la comparaison entre le candidat républicain à la présidentielle et le tueur en série jamais arrêté a fait rire pas mal de monde sur Twitter et Facebook, a fini sur Wikipedia, et a même fait l'objet d'une question lors d'un sondage en Floride.


Autant vous le dire tout de suite. Il est impossible que Ted Cruz soit réellement le tueur du Zodiaque auquel David Fincher avait consacré un film, malgré les signes qui pointent vers lui. Comme le raconte le Washington Post, le candidat qui a remporté ce mardi 8 mars l'Idaho mais perdu le Michigan, Mississipi et Hawaï est né en 1970. Le tueur du Zodiaque a commis son premier crime en 1968. Par ailleurs, Ted Cruz vivait au moment des meurtres au Canada, et pas en Californie. Même s'il est intelligent, il est peu probable qu'il savait développer des codes compliqués à l'âge de 2 ans, et enfin, Cruz préfère les fusils de chasse et fusils d'assaut, quand le tueur du Zodiaque utilisait une arme de poing.


En janvier dernier, The Daily Dot s'est intéressé à l'origine de ce phénomène et indique qu'il ne date pas de cette campagne présidentielle:

«Cette hypothèse semble remonter à 2013, bien avant que Cruz n'annonce ses ambitions présidentielles. Il avait alors délivré un discours inattendu lors de la CPAC, une conférence conservatrice.»

La suite, raconte Vox, c'est ce que l'on voit régulièrement sur internet:

«L'importance grandissante de Cruz dans la paysage politique américain a ouvert l'opportunité de plus de blagues sur Ted Cruz. Et sur internet, quand une blague a été fait suffisamment de fois, elle devient un mème, et le simple fait de répéter ce meme devient une façon de faire une blague.»

D'autant que dans le cas de Ted Cruz, c'est sa personnalité qui rend cette blague drôle, souligne Vox, qui tente d'expliquer le phénomène:

«On s'attend à voir quelqu'un le critiquer sur son ton obséquieux, ou ses idées rétrogrades, et puis il se retrouve accusé d'être un tueur en série. [...] Et puis Cruz correspond au profil type du tueur en série. Ses collègues républicains au Sénat ne l'aiment pas. C'est un homme solitaire, ostracisé par les réseaux clés dans lesquels il opère.»

Reste que si Ted Cruz n'est pas le tueur du Zodiac, personne n'a encore réussi à prouver qu'il n'est pas Kevin de The Office, ou qu'il n'aime pas Nickelback.

Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte