Boire & manger

VIDÉO. Quand Kevin Bacon fait de la pub pour les œufs

Temps de lecture : 2 min

Les frères Bacon apparaissent dans une publicité en forme de farce où ils défendent le petit-déjeuner américain.

La défense et la valorisation des œufs semble être un enjeu national aux États-Unis. Comment interpréter autrement cette publicité de l’American Egg Board qui met en scène Kevin Bacon et son frère, Michael Bacon?

C’est en effet non sans un certain humour que les deux frères apparaissent ainsi dans cette vidéo chantant les mérites des œufs, sachant que leur patronyme est Bacon, réunissant ainsi... l’œuf et le bacon, les deux ingrédients phares du petit-déjeuner américain. Voilà pour la blague.

On les voit dans le lit d’un couple d’Américains dire:

«Nous sommes ici ce matin pour vous rappeler à quel point il est bon de commencer sa journée avec des œufs. Car, qui connaît mieux les œufs que les frères Bacon?»

L’acteur Kevin Bacon, qui joue avec son frère dans un groupe depuis 1995, The Bacon Brothers, était déjà apparu dans une publicité où il vantait à une femme les mérites des œufs en mars 2015.

En tant qu’acteur reconnu –il a joué dans Vendredi 13 ou Mystic River–, comment explique-t-il sa participation à cette publicité en forme de farce?

«Je ne me prends pas au sérieux dans ces publicités. Si j’apparaissais à l’écran pour défendre très sérieusement un produit, je passerais pour un idiot. Je ne pense pas que cela collerait avec qui je suis vraiment.»

Slate.fr

Newsletters

Les carottes sont cuites, oui, mais dans de la viande

Les carottes sont cuites, oui, mais dans de la viande

Je préfère déguster des légumes qui ont pris le goût de viande que la viande elle-même. Et je ne pense pas être le seul.

En Chine, la clientèle trop gourmande fait fermer le resto à volonté

En Chine, la clientèle trop gourmande fait fermer le resto à volonté

Le restaurant a maintenant 65.000 euros de dettes.

Une seule cuite pourrait nuire à votre sommeil

Une seule cuite pourrait nuire à votre sommeil

Le binge-dringing peut modifier vos gênes.

Newsletters