4chan savait avant tout le monde que moot allait rejoindre Google

Photo de profil de Christopher Poole sur Twitter

Photo de profil de Christopher Poole sur Twitter

Un post publié sur le forum annonçait dès le 5 mars l’arrivée du créateur de 4chan chez le géant du web.

Quand moot, le créateur de 4chan a décidé de quitter son bébé en janvier 2015, on se demandait ce qu’il allait devenir. Un peu plus d’un an plus tard, dans la nuit du 7 au 8 mars 2016, Christopher Poole, de son vrai nom, a annoncé sur son blog qu’il rejoignait Google:

«J’ai hâte d’apporter mon expérience acquise en construction de communautés et de commencer le nouveau chapitre de ma carrière dans une entreprise aussi incroyable.»

Mais les premiers à être au courant de ce recrutement n’étaient pas les abonnés de son blog. Ils se trouvaient sur 4chan. Un post publié dès samedi 5 mars –et déniché par Business Insider– assurait que le créateur du forum avait commencé à travailler chez Google. Un autre message posté un peu plus tard, par un un autre utilisateur de 4chan se présentant comme employé de Google, expliquait que moot avait bien été embauché à la fin du mois de février 2016 et qu’il faisait partie de l’équipe qui travaille sur Photos.

Personne ne semblait très convaincu et les utilisateurs demandaient des preuves, jusqu’à ce qu’ils découvrent le message posté par moot sur son blog.

Anonymat

Re/code précise effectivement que moot travaillera bien sous les ordres de Bradley Horowtiz, le vice-président en charge de Photos et Streams, qui supervise désormais Google+.

La position exacte occupée par le créateur de 4chan n’a pas encore été communiquée. Mais, comme le rappelle Ars Technica, moot était loin d’être le plus gros défenseur de Google ces dernières années. Il s’en était notamment pris aux politiques de Facebook et Google qui obligent leurs utilisateurs à donner leur véritable identité, au lieu d’un pseudonyme, voire de l’anonymat, utilisé sur 4chan. 

 

Autant dire que, pour Ars Technica, ces prises de position ne sont pas tout à fait en accord avec le nouvel emploi de moot, qui devrait s’occuper de Google+ –une information reprise par plusieurs sites:

«Le désir d’anonymat de Poole semble être contreproductif avec la volonté de Google qui consiste à suivre et déterminer qui sont ses utilisateurs pour mieux les cibler avec de la publicité, mais nous allons voir ce que le futur nous réserve.»

Partager cet article