Partager cet article

CARTE. La densité de population sur Terre comme vous ne l’avez jamais vue

Carte réalisée par Bill Rankin sur son blog Radical Cartography

Carte réalisée par Bill Rankin sur son blog Radical Cartography

En faisant de chaque point sur Terre un pôle hypothétiques, cette carte montre à quel point la moitié de la planète est dépeuplée.

Ce n’est pas un mystère: sur la planète, les concentrations de population ne sont pas partout les mêmes. Plus facile de rencontrer des voisins quand on habite sur la côte est chinoise que dans le Sahara. C’est pour cela que Bill Rankin, professeur à Yale et créateur du blog Radical Cartography, a mené des calculs très intéressants pour montrer quel pourcentage de l’humanité vit dans un rayon de 10.000 kilomètres autour de vous –cette mesure n’a pas été choisie au hasard: c’est la distance entre un pôle et l’équateur.

Il fait ainsi de chaque point sur Terre un nouveau pôle et calcule la proportion de la population qui vit sur l’hémisphère nouvellement défini sur lequel ce pôle se trouve, explique le Washington Post, qui a repéré la carte.

Quand on jette un œil à la fameuse carte, on réalise encore un peu plus le fossé de la répartition mondiale. Ainsi, un Argentin vit avec seulement 20% de la population mondiale sur sa moitié de Terre (celle dont l’Argentine constituerait donc le pôle Nord), alors qu’un Suisse concentre 92,9% d’humains dans la sienne. Mais que les habitants d’Amérique du Sud se rassurent: les humains les plus isolés vivent autour de la Nouvelle-Zélande. Cette frange de la population côtoie seulement 7% des habitants sur son hémisphère.

Pour mieux comprendre cette concentration dans l’hémisphère nord, le Washington Post propose deux autres cartes réalisées par Rankin, qui montrent la répartition de la population mondiale en fonction de la latitude, puis de la longitude. On réalise que les pics de population se situent sur le tropique du Cancer si l’on se réfère à la latitude et du côté de l’Asie (Inde et Chine) pour la longitude.

Que les habitants d’Amérique du Sud se rassurent: les humains les plus isolés vivent au pôle Sud

Normal, donc, de retrouver les «moitiés de Terre» les plus peuplées au nord. Et pour encore mieux visualiser ce fossé, voici deux autres cartes, avec un découpage d’hémisphère réalisé selon le point central situé en Europe et les concentrations de population. La première moitié, qui regroupe l’Europe, l’Afrique, l’Amérique et l’Asie concentre 93% des humains. À l’inverse, l’autre moitié, qu’on voit rarement sur les cartes à plat de manière aussi importante, est occupée en majorité par l’océan Pacifique et ne regroupe que 7% de la population mondiale.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte