Monde

L'ONU reconnaît des fraudes considérables en Afghanistan

Slate.fr, mis à jour le 12.10.2009 à 10 h 47

Le numéro un de l'ONU en Afghanistan, Kai Eide, a reconnu pour la première fois dimanche 11 octobre, les "considérables" fraudes électorales durant la présidentielle afghane rapporte le site 20 minutes. Le représentant des Nations Unies avait été accusé par son ancien adjoint, Peter Galbraith, d'avoir couvert ces fraudes: selon ce dernier, Kai Eide aurait caché des preuves de tricherie aux ambassadeurs occidentaux.

Durant une conférence de presse convoqué par lui-même, le chef de l'UNAMA, la mission d'assistance de l'ONU en Afghanistan, a parlé de fraudes commises dans certains bureaux du sud et du sud-est. «Il a été dit qu'il y avait 30% de fraude, on ne peut pas savoir à ce stade combien il y en a eu, a reconnu Kai Eide. Je ne sais pas, personne ne sait. Je peux juste dire qu'il y a eu une fraude généralisée.»

La présidence de l'Union Européenne a réagi en défendant Kai Eide, tout comme Washington, qui lui a renouvelé son soutien. Les observateurs de l'UE, estiment que sur le million et demi de bulletins suspects, 1,1 million auraient profité au président Karzaï et et 300.000 à M. Abdullah.

Selon des résultats préliminaires, M. Karzaï mène avec 55% des voix, contre 28% à l'ancien ministre des Affaires étrangères Abdullah Abdullah. Les résultats définitifs, après examen des bulletins de vote suspects, devraient être annoncés dans la semaine.

[Lire l'article complet sur 20minutes.fr]

Lire également: Il ne faut pas rester en Afghanistan et Erreurs stratégiques en Afghanistan

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Elections de 2005 en Afghanistan. WIkimedia

 

 

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte