Culture

«This is it», le nouveau titre inédit de Michael Jackson

Temps de lecture : 2 min

A quelques jours de la sortie mondiale du film documentaire sur Michael Jackson, «This is it», Sony Music publie depuis ce matin sa dernière chanson. Le nouveau morceau a été mis en ligne à 6h du matin sur le site michaeljackson.com.

Il s'agit d'un titre «faussement inédit» selon Le Parisien, puisqu'il aurait été composé «il y a plus de quinze ans par Michael Jackson et le chanteur Paul Anka.» Ce nouveau titre sera une des rares chansons originales d'un double CD éponyme qui sortira le 26 octobre. Le premier disque contiendrait les tubes de l'artiste dans leurs ordre d'apparition dans le film avec deux versions du titre «This is it». Le second dévoilera plusieurs titres inédits ainsi qu'un poème jamais dévoilé, lu par la star et titré «Planet Earth».

Selon la BBC, il s'agit probablement du première d'une série de plusieurs nouveaux morceaux posthumes à voir le jour. Michael Jackson travaillait notamment avec des artistes comme Akon et Will.i.am avant sa mort.

Pour la Tribune, c'est le début d'une énorme opération pour relancer le business autour du chanteur défunt. «Ces nouveaux titres et l'appel d'air provoqué par la sortie du film en salle devraient encore booster les ventes, écrit le quotidien. Pour maintenir la pression, le documentaire inédit «This is it» ne restera en salle que deux semaines avant une distribution en DV et Blu-ray».

[Voir le clip sur michaeljackson.com]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Image de Une: Capture d'écran du site michaeljackson.com

Newsletters

«Ailleurs, partout» et «Ziyara», trajets de vie et de mémoire

«Ailleurs, partout» et «Ziyara», trajets de vie et de mémoire

Le film d'Isabelle Ingold et Vivianne Perelmuter invente un émouvant dispositif visuel et sonore pour faire éprouver le gouffre ouvert par les phénomènes migratoires actuels. Celui de Simone Bitton chemine parmi les traces d'un monde disparu, qui interroge le présent.

«Le Diable n'existe pas» y va vigoureusement par quatre chemins

«Le Diable n'existe pas» y va vigoureusement par quatre chemins

Le film de Mohammad Rasoulof assemble quatre récits en forme de contes contemporains pour faire éprouver comment l'usage de la peine de mort par un régime répressif contamine chacun.

«Madres Paralelas», amours de femmes dans un palais des glaces

«Madres Paralelas», amours de femmes dans un palais des glaces

Grâce notamment à l'interprétation toute en finesse de ses deux actrices principales, le film le plus accompli d'Almodóvar depuis une bonne décennie compose une émouvante, subtile et finalement joyeuse carte des émotions.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio