Écoutez ce qu'entendent les poissons et les baleines au fond de l'océan

Un plongeur du NOAA en République dominicaine, le 2 mars 2005 | NOAA via Flickr CC License by

Un plongeur du NOAA en République dominicaine, le 2 mars 2005 | NOAA via Flickr CC License by

Pendant vingt-trois jours, des chercheurs ont laissé un micro dans une fosse océanique située à plus de 10.900 mètres en dessous du niveau de la mer.

Avant de plonger un microphone dans la fosse des Mariannes, l'endroit le plus profond de nos océans enregistré à ce jour, les chercheurs l'Agence américaine d'observation océanique et atmosphérique (NOAA) n'imaginaient sans doute pas y trouver une telle ambiance sonore. En juillet 2015, pendant vingt-trois jours, ces chercheurs ont enregistré tout ce qu'il se passait dans le Challenger Deep, une fosse océanique située à plus de 10.900 mètres en dessous du niveau de la mer.


Les enregistrements du NOAA viennent contredire l'idée reçue selon laquelle l'endroit le plus profond de nos océans serait également l'un des plus silencieux de notre planète. Durant son expédition sous-marine, l'hydrophone du NOAA a capté des sons surprenants: des grondements sismiques, des chants de baleines ou encore le raffut de cargos en provenance de la Chine ou des Philippines. 

Au-delà de l'aspect ludique de cette étude, le NOAA entend surtout évaluer la présence de nuisances sonores d'origine humaine (navires, sonars, forages...) dans la fosse des Mariannes et leurs conséquences sur la communication, l'accouplement et la navigation des espèces sous-marines qui la peuplent. En décembre 2013, des travaux scientifiques avaient démontré que ces bruits nuisaient à l'équilibre de la vie marine. Et ce, même si les baleines sont capables de se boucher les oreilles pour se protéger des bruits humains. 

Pour les plus curieux, sachez que le site CityLab a publié quelques enregistrements compilés au cours de l'étude du NOAA dans le Challenger Deep, en juillet 2015. Voici, par exemple, le chant d'une baleine lors d'un séisme de magnitude 5:


Le gémissement d'une baleine avant et pendant ce même séisme: 


Et enfin, le bruit d'un navire naviguant à proximité du Challenger Deep:

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites et vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt. > Paramétrer > J'accepte