VIDÉO. Voici GN-z11, la galaxie la plus lointaine encore jamais observée

Le télescope spatial Hubble a encore fait des merveilles.

C'est un nouveau record qui vient d'être atteint. Lancé en avril 1990 par la Nasa et l'Agence spatiale européenne (ESA), le télescope spatial Hubble en orbite autour de la Terre –rendu célèbre entre autres par le film Gravity– a découvert la galaxie la plus lointaine encore jamais observée dans notre univers.

Baptisée GN-z11, celle-ci est vingt-cinq fois plus petite que la Voie lactée. Elle se situe à proximité de la constellation d'Ursa Major, dans la direction de la Grande-Ourse, et se serait formée 400 millions d'années après le Big Bang, explique Mashable.

Beaucoup d'espoir pour l'avenir

Pour l'heure, GN-z11 n'est qu'un embryon de galaxie, mais elle grandit très rapidement, précise la Nasa dans un communiqué. D'après les observations du télescope spatial Hubble, la galaxie forme des étoiles à une vitesse vingt fois supérieure à celle de la Voie lactée. La Nasa explique toute l'importance de cette activité dans la découverte: 

«[Cette formation intense et soutenue d'étoiles] rend la lointaine galaxie GN-z11 suffisamment lumineuse pour être observée et étudiée minutieusement par les astronomes des missions Hubble et Spitzer

Les équipes de la mission Hubble ne s'en cachent pas: les chances d'observer une galaxie aussi lointaine que GN-z11 avec le satellite –un peu vieillot– Hubble étaient relativement faibles. À vrai dire, pour parvenir à explorer des horizons aussi lointains de notre univers, les astronomes comptaient davantage sur la mise en orbite de ses successeurs, les télescopes Webb et WFIRST, dont les lancements sont prévus pour 2018 et 2024. 

Les agences spatiales américaines et européennes ont placé beaucoup d'espoir en ces deux télescopes spatiaux, particulièrement en ce qui concerne l'exploration des régions reculées de notre univers peuplées des toutes premières galaxies.

Partager cet article