Boire & manger / Tech & internet

Les Chimney Cakes ne sont pas juste la dernière lubie culinaire d’internet

Temps de lecture : 2 min

Gâteaux cheminées, cônes donuts ou glaces au donut... Les appellations de ces pâtisseries varient sur la toile. Pourtant, ces «Chimney Cakes» ne sont autres que des traditionnels Kürtőskalács revisités.

Ces douceurs font fureur sur les réseaux sociaux | Montage Slate.fr de photos Instagram
Ces douceurs font fureur sur les réseaux sociaux | Montage Slate.fr de photos Instagram

On sait. Vous êtes au régime. Ou vous commencez votre régime la semaine prochaine. Si c’est le cas, il vaudra mieux éviter les réseaux sociaux pendant quelque temps. Internet a découvert le «Chimney Cake» –littéralement, «gâteau cheminée»– et tout le monde l’adore.

Tout commence quand une blogueuse culinaire en voyage à Prague (République tchèque) poste ce cliché sur Instagram:

La photo fait vite le tour de la toile. Les utilisateurs d’Instagram –notamment les blogueuses– commencent à poster des clichés où ils tiennent un Chimney Cake à la main.

Une photo publiée par Ekiem (@ekiem.de) le

Une photo publiée par @bubblydesignco le

Mais ce nouvel emballement ne signifie pas qu’il s’agit d’une récente invention culinaire. Ce sont de gâteaux connus en Hongrie sous le nom de «Kürtőskalács». En Roumanie, on les appelle «Cozonac Secuiesc». En République tchèque et en Slovaquie, «Tredlnìk», et en Allemagne «Baumstriezel».

Quelle que soit l’appellation, le principe reste le même: faire cuire de la pâte autour d’un cylindre, qui lui donnera la forme finale d’une cheminée, d’où son nom.

La cuisson des Kürtőskalács | Cait Stewart via Flickr CC License by

Si vous vous promenez dans ces pays, vous trouverez des échoppes qui en vendent dans la rue, comme ici à Budapest, en Hongrie.

Un vendeur ambulant à Budapest en 2012 | Top Budapest via Flickr CC License by

D’où vient alors cet engouement soudain pour ces pâtisseries? International Business Times explique qu’un café de Prague, du nom de Good Food: Coffee&Bakery, a rendu populaires les Kürtőskalács grâce à sa version revisitée. Situé au centre de la capitale tchèque, il se sert des gâteaux cheminées comme s’il s’agissait de cônes, les remplissant de glace, Nutella, fruits et autres ingrédients au choix.

#trdelník #prague #food #foodporn #strawberry #yummy #vsco #vscocam

Une photo publiée par Aleksandra Witczak (@olkawitczak) le

À la vue de ces clichés, beaucoup ont décrété qu’il s’agissait d’une nouvelle version (encore meilleure) du donut. Alors que la recette de la pâte des donuts est assez différente de celle de ces pâtisseries de l’Est. Et si vous n’avez pas envie de cuisiner, vous pouvez toujours les déguster à Paris.

Newsletters

La France du pain est coupée en deux

La France du pain est coupée en deux

Entre néo-méthodes traditionnelles au levain naturel et façonnage inspiré par la grande distribution en périphérie, l'artisan standard de centre-ville a du souci à se faire.

Bonnes tables de la rentrée parisienne, bistrots et brasseries

Bonnes tables de la rentrée parisienne, bistrots et brasseries

Et la cheffe Stéphanie Le Quellec, à deux pas de l'Élysée, probablement double étoilée en 2020.

La morue à la polenta ne s'en laisse Paolo Conte

La morue à la polenta ne s'en laisse Paolo Conte

Une vieille chanson de Paolo Conte, et c'est tout le parfum de la farine de maïs en train de cuire qui renvoie un Italien en enfance, à la manière des petites madeleines de Proust.

Newsletters