En 1927, le père de Trump a été arrêté lors d’une manifestation du KKK

Rassemblement du Ku Klux Klan le 8 août 1925 (image d’illustration) | National Photo Company via Wikimedia Commons (domaine public)

Rassemblement du Ku Klux Klan le 8 août 1925 (image d’illustration) | National Photo Company via Wikimedia Commons (domaine public)

Un certain Fred Trump a été arrêté le 30 mai 1927 pendant une émeute provoquée par le Ku Klux Klan dans le Queens. Ce que Donald Trump nie.

Si Donald Trump affirmait sur CNN qu’il ne connaissait rien au Ku Klux Klan, l’organisation suprémaciste blanche américaine —dont l’ancien leader a appelé à voter pour lui—, son père devait sans doute être mieux renseigné sur le sujet. 

Selon un article du New York Times publié en 1927, repéré par The Washington Post et le site d’information Boing Boing, Fred Trump, le père du candidat à l’élection présidentielle américaine, a été arrêté pendant une émeute provoquée par le Ku Klux Klan et un groupe de sympathisants fascistes le jour du Memorial Day, en 1927. 

Selon un flyer, le Ku Klux Klan manisfestait parce que les «Américains de souche protestants» étaient «agressés par la police catholique de New York». L’organisation suprémaciste blanche ne faisait bien évidemment pas référence aux tribus autochtones avec le terme «Américains de souche» mais absurdement aux descendants protestants des colons européens. 

Le 30 mai de cette année-là, des bagarres éclatent à New York. Dans le Queens, où 1.000 membres du Ku Klux Klan défilent vêtus de leurs robes à capuche blanches sur les rues du quartier jamaïcain, sept hommes sont arrêtés pendant une rixe. Fred Trump fait partie du lot. Représentés tous les sept par les mêmes avocats, Fred Trump sera finalement relaxé.

«C’est ridicule, il n’a jamais été arrêté!»

Pour le Washington Post, aucun doute ne plane sur l’identité du père de Donald Trump. Si le frère du candidat s’appelle lui aussi Fred, tout comme leur grand-père, qui porte le nom de Frederick Trump, le premier est né une dizaine d’années après l’événement et le dernier est mort plusieurs années avant. Autre indice: l’adresse de l’appartement du jeune Fred Trump de 21 ans, communiquée par le New York Times; elle correspond bien à l’adresse où résidait le père de Donald Trump à l’époque, selon The Washington Post.

Pourtant, Donald Trump affirmait en septembre 2015 au Daily Mail, peu de temps après la publication de l’article de Boing Boing, que son père «n’avait jamais été arrêté»:

«C’est ridicule, il n’a jamais été arrêté. Il n’a rien à voir avec ça. Ça n’est jamais arrivé. C’est absurde et ça n’est jamais arrivéÇa n’est jamais arrivé, ça n’a jamais eu lieu. Il n’a jamais été arrêté, jamais été condamné, jamais été poursuivi. C’est une histoire complètement fausse et ridicule. Il n’a jamais été là! Ça n’est jamais arrivé, ça n’a jamais eu lieu. Si ça avait été le cas, il n’aurait jamais obtenu d’autorisations de construire pour son entreprise. C’est juste bizarre et faux. Vous ne savez même pas s’il s’agit de la même personne! Personne n’a dit que c’était le cas!»  

Selon une mise à jour du Washington Post, un article du Daily Star publié à l’époque de la manifestation soulignait que Fred Trump avait été arrêté «pour avoir refusé de quitter les lieux alors qu’on lui ordonnait de le faire».

Toutefois, le rôle qu’a joué Fred Trump dans l’émeute reste flou. «Même s’il a eu les mêmes avocats que les autres hommes arrêtés, il a peut-être été un spectateur innocent de l’émeute, faussement désigné», tempère Boing Boing.

Partager cet article