Économie / Monde

Les médias chinois ne diront plus un mot de travers

Temps de lecture : 2 min

Xi Jinping le 16 décembre 2015. AFP PHOTO STR / AFP
Xi Jinping le 16 décembre 2015. AFP PHOTO STR / AFP

«La gloire économique de la Chine s'affadissant, ses dirigeants ont un besoin urgent de renforcer leur mainmise sur les médias pour garder le contrôle», écrit le Guardian. Le ralentissement de l'économie chinoise (sa croissance a ralenti à 6,9% en 2015, son plus faible niveau depuis 25 ans) s'apprête à avoir un impact terrible sur la presse déjà muselée dans le pays.

«Il est nécessaire que les médias restaurent la confiance du peuple dans le Parti» estimait un édito dans le China Daily, le 22 février dernier, «surtout maintenant que l'économie [chinoise] semble être entrée dans une nouvelle normalité, et que certains indices suggèrent son déclin, entraînant avec elle l'économie mondiale»

Le président Xi Jinping a fait le tour des médias chinois pour demander, selon le Guardian, une «loyauté absolue» de la part des journalistes. «Les médias de la nation sont essentiels pour parvenir à une stabilité politique». Dans une visite à la rédaction du People's Daily, Xi Jinpinp a précisé:

«[Les reporters] doivent aimer le Parti, protéger le parti, et s'aligner étroitement avec la direction du Parti dans les idées, les choix politiques et les actions».

Cela s'applique aux rédactins chinoises à l'extérieur du pays. Xi Jinping s'est ainsi adressé aux équipes internationales de la chaîne d'Etat CCTV: «Racontez des histoires fidèles à la réalité sur la Chine» a-t-il déclaré aux équipes de Washington, dans une conversation vidéo, ajoutant «Je suis sûr que votre travail ne va cesser de s'améliorer».

Slate.fr

Newsletters

Un Japonais puni pour avoir commencé sa pause déjeuner trois minutes en avance

Un Japonais puni pour avoir commencé sa pause déjeuner trois minutes en avance

Une attitude «fort regrettable», a commenté sa direction.

Les pourboires aux États-Unis, un paradoxe économique

Les pourboires aux États-Unis, un paradoxe économique

Faut-il les conserver ou les supprimer?

Le télétravail, d'abord un défi culturel?

Le télétravail, d'abord un défi culturel?

Travailler depuis son domicile ou un espace de coworking: une pratique de plus en plus répandue. Pour les salariés et les salariées, c'est une solution pour réduire le temps perdu en trajets et profiter, souvent un jour par semaine, du confort du...

Newsletters