Partager cet article

Les médias chinois ne diront plus un mot de travers

Xi Jinping le 16 décembre 2015. AFP PHOTO STR / AFP

Xi Jinping le 16 décembre 2015. AFP PHOTO STR / AFP

«La gloire économique de la Chine s'affadissant, ses dirigeants ont un besoin urgent de renforcer leur mainmise sur les médias pour garder le contrôle», écrit le Guardian. Le ralentissement de l'économie chinoise (sa croissance a ralenti à 6,9% en 2015, son plus faible niveau depuis 25 ans) s'apprête à avoir un impact terrible sur la presse déjà muselée dans le pays. 

«Il est nécessaire que les médias restaurent la confiance du peuple dans le Parti» estimait un édito dans le China Daily, le 22 février dernier, «surtout maintenant que l'économie [chinoise] semble être entrée dans une nouvelle normalité, et que certains indices suggèrent son déclin, entraînant avec elle l'économie mondiale»

Le président Xi Jinping a fait le tour des médias chinois pour demander, selon le Guardian, une «loyauté absolue» de la part des journalistes. «Les médias de la nation sont essentiels pour parvenir à une stabilité politique». Dans une visite à la rédaction du People's Daily, Xi Jinpinp a précisé: 

«[Les reporters] doivent aimer le Parti, protéger le parti, et s'aligner étroitement avec la direction du Parti dans les idées, les choix politiques et les actions».

Cela s'applique aux rédactins chinoises à l'extérieur du pays. Xi Jinping s'est ainsi adressé aux équipes internationales de la chaîne d'Etat CCTV: «Racontez des histoires fidèles à la réalité sur la Chine» a-t-il déclaré aux équipes de Washington, dans une conversation vidéo, ajoutant «Je suis sûr que votre travail ne va cesser de s'améliorer».

Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte