Partager cet article

L’Iowa débat d'une loi autorisant les enfants à porter des revolvers

Petit garçon avec une arme factice à Gettysburg, en Pennsylvanie, le 2 juillet 2013 (image d’illustration) | JOHN MOORE/GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP

Petit garçon avec une arme factice à Gettysburg, en Pennsylvanie, le 2 juillet 2013 (image d’illustration) | JOHN MOORE/GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP

Les enfants de l’Iowa pourront peut-être bientôt s’entraîner à tirer avec leurs parents en toute légalité.

Le 23 février, la Chambre des représentants de l’Iowa a voté en faveur d’une loi qui autorise les moins de 14 ans à utiliser des revolvers lorsqu’ils sont supervisés par leurs parents. Actuellement, la loi de l’État ne restreint pas l’utilisation des fusils par les enfants mais limite le port des revolvers, rapporte le Washington Post

Si le texte est approuvé par le sénat local, les enfants de l’Iowa pourront s’entraîner à tirer avec leurs parents en toute légalité.

«Permettre aux gens d’apprendre à respecter un revolver dès le plus jeune âge est une des choses les plus importantes qu’on peut faire», a expliqué le député républicain Jack Highfill.

«Milice de bébés»

Meredith et Natalie Gibson, âgées respectivement de 12 et 10 ans, ont fait du lobbying avec leur père pour faire passer cette loi. À la télévision locale, Natalie expliquait:

«C’est dangereux seulement si tu le tiens mal. Tu ne pointes jamais ton revolver sur quelqu’un.»

C’est dangereux seulement si tu le tiens mal. Tu ne pointes jamais ton revolver sur quelqu’un

Natalie Gibson, 10 ans, à la chaîne KKCI

Pour le père des deux petites, qui a appris à ses filles à tirer dès qu’elles ont atteint l’âge de 5 ans, ce genre d’initiation est utile car cela permet aux enfants d’apprendre à quel point les armes sont dangereuses.

Certains Démocrates, comme la députée Kirsten Running-Marquardt, ne sont pas tout à fait d’accord:

«Cette loi autorise les jeunes de 1 an, de 2 ans, de 3 ans et de 4 ans à utiliser des revolvers. Nous n’avons pas besoin d’une milice de bébés.»

Accidents de tir

Pendant les débats à l’assemblée, une autre députée démocrate a mentionné le cas d’une fille de 9 ans qui a accidentellement tué son prof de tir alors qu’elle s’entraînait à utiliser une mitraillette avec ses parents en Arizona. 

Régulièrement aux États-Unis, des enfants tuent accidentellement d’autres enfants ou adultes avec des armes à feu qui traînent à la maison.

Pour les défenseurs de la loi, il s’agit d’une question de liberté individuelle: il faut pouvoir laisser aux parents la possibilité de décider de ce qu’ils veulent pour leurs enfants. «Ce n’est pas quelque chose dont le gouvernement devrait s’occuper», a expliqué le Républicain Jack Highfill.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte