Partager cet article

Un simple selfie pour dépister les cancers du col de l'utérus

La start-up israélienne Mobile ODT a inventé un accessoire pour smartphone qui permet de réaliser soi-même une colposcopie.

Selon l'Organisation mondiale de la santé, le cancer du col de l'utérus est un des plus meurtriers, mais aussi un des plus faciles à éviter. Or, dans les pays en voie de développement, la plupart des femmes n'ont pas accès aux tests de dépistage qui permettent de repérer les lésions à temps.

Une start-up israélienne a créé un gadget qui permet de transformer un simple smartphone en colposcope, l'appareil optique qui permet d'examiner le col de l'utérus. Cet accessoire portable peu coûteux, environ dix fois moins cher qu'un colposcope d'hôpital, s'attache à un smartphone et génère des images du col de l'utérus qui peuvent ensuite être analysées par le personnel médical, rapporte le Daily Beast.

Blessures liées à des agressions sexuelles

Selon le manuel d'utilisation de MobileODT, il suffit de placer le smartpone à environ 25 centimètres du corps du patient pour obtenir les images. L'appareil est composé d'une source de lumière et d'une loupe qui permettent à la caméra de smartphone de visualiser les tissus du col de l'utérus.

Une application permet ensuite au personnel médical d'annoter les images et de les envoyer à des médecins qui peuvent les analyser à distance.

Pour l'instant, cent cinquante colposcopes mobiles ont été vendus à travers le monde dans une quinzaine de pays dont l'Afghanistan, le Kenya et Haïti.

La start-up vient aussi de recevoir des financements pour que l'appareil soit utilisé aux États-Unis, non pas pour dépister des cancers, mais afin de procurer des images de blessures génitales liées aux agressions sexuelles.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte