Partager cet article

Voilà à quoi ressemble le quotidien d'un astronaute dans l’espace

Scott Kelly à bord de la station spatiale internationale, le 12 juillet 2015 | NASA/Scott Kelly via Wikimedia CC License by

Scott Kelly à bord de la station spatiale internationale, le 12 juillet 2015 | NASA/Scott Kelly via Wikimedia CC License by

L'astronaute Scott Kelly raconte sa vie à bord de la station spatiale internationale, où l'on n’échappe pas à une certaine forme de routine.

Voilà près d’un an que l’astronaute américain Scott Kelly séjourne à bord de la station spatiale internationale. Expériences, maintenance, recherche scientifique... Avant son retour sur Terre, prévu pour mars 2016, l’astronaute a répondu aux questions des internautes sur son Tumblr

Alimentation, temps libre, sommeil, manque affectif... De nombreux sujets ont été abordés dans cet échange intéressant qui livre un éclairage inédit sur les conditions de vie des astronautes dans l’espace et la manière dont ils occupent leur quotidien.

Voici quelques extraits (en gras les questions des internautes, puis les réponses de Scott Kelly juste en dessous):

 –À quoi ressemble une journée-type pour vous?
—Je me lève vers 6h45 du matin. Mes journées sont majoritairement occupées par différentes expériences ou opérations de maintenance à bord de la station spatiale internationale. Je fais de l’exercice et je termine ma journée de travail se termine entre 19h3o et 20 heures. Je vais ensuite me coucher quelques heures plus tard.

–Qu’est-ce qui vous manque le plus de la Terre?
—D’abord, les gens qui comptent pour moi. Ensuite, pouvoir être dehors.

–Comment est la nourriture là-haut? Vous faites-vous des sandwichs?
—La nourriture est correcte. On utilise beaucoup les tortillas pour se faire des sandwichs.

– Quelle est la chose la plus incroyable qui vous soit arrivée dans l’espace?
—Comme nous ne marchons pas, la plante de mes pieds fait penser à des pieds de bébé. En revanche, le haut de mes gros orteils, que j’utilise beaucoup pour me déplacer, ressemble à de la peau de lézard.  

–Est-ce difficile de vivre dans l’espace? 
—L’espace, c’est dur. Mais je considère que c’est aussi un privilège

–Vos rêves sont-ils différents depuis que vous êtes dans l’espace? 
—Au début, la plupart de mes rêves se déroulaient sur Terre. Puis, ils se déroulaient dans l’espace. Maintenant que je prépare mon retour à la maison, je rêve à nouveau de la Terre.

Pour lire l’échange complet, c’est par ici.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte