Les chevaux peuvent comprendre certaines de nos émotions

Un cheval content | via Pixabay CC License by

Un cheval content | via Pixabay CC License by

L’animal serait capable de lire une partie de nos expressions faciales.

A-t-on sous estimé les relations qui unissaient le magicien Gandalf et son cheval Gripoil (ou encore cette homme qui fait des chevaux des partenaires sexuelles)? Alors que l’on savait l’homme capable d’entretenir des liens forts avec les chevaux, il apparaît aujourd’hui que ces derniers sont eux aussi en mesure de nous comprendre. Ou du moins en partie.

En plus de comprendre leurs propres expressions, les chevaux sont aussi en mesure d’analyser certaines de nos expressions faciales, explique New York Magazine. Une équipe de psychologues de l’université de Sussex affirme que l'animal répond de manière comportementale et physiologique à l’homme quand il exprime certains sentiments. 

«Selon un papier publié dans Biology Letters, écrit le NY Mag, quand on montre à un cheval une photo d’un visage humain exprimant une émotion négative, son battement de cœur augmente significativement, suggérant un pic dans les niveaux de stress»

De plus, l’œil gauche du cheval est plus utilisé dans ce genre de situation, signalant une activité de l’hémisphère droit du cerveau, qui gère les émotions négatives. Pour les auteurs de l’étude, cela veut dire que les chevaux arrive à détecter l’antagonisme de l’homme sur son visage.

En revanche, les réactions aux émotions positives de l’homme sont moins évidentes, peut-être parce qu’elles sont moins significatives que les négatives. «Si quelqu’un vous regarde de façon positive, il est moins probable qu’il veuille vous blesser, il n’y a donc pas de menace immédiate pour leur capacité à survivre ou à se reproduire», écrit le New York Magazine.

 

«Ce qui est intéressant dans cette recherche, c’est qu’elle montre que les chevaux ont la capacité de lire les émotions au-delà de la barrière des espèces, a expliqué au Guardian Amy Smith, doctorante et co-auteure de l’étude. Nous savons depuis longtemps que les chevaux sont des espèces socialement sophistiquées mais c’est la première fois que nous voyons qu’ils peuvent distinguer les expressions positives et négatives du visage humain.»

Reste à savoir pourquoi les chevaux sont dotés de cette capacité exceptionnelle. Karen McComb, autre auteure de l’étude, a proposé au Guardian deux hypothèses: «Les chevaux ont peut-être adopté une capacité ancestrale pour lire les repères émotifs des chevaux afin de répondre de façon appropriée aux expressions faciales des hommes pendant leur co-évolution. Ou alors il se peut qu'un cheval ait appris à interpréter les expression humaines au cours de sa propre vie.»

Un jour, il n’est donc pas impossible que l’on découvre que les chevaux sont aussi capables de murmurer à l’oreille des hommes. 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites et vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt. > Paramétrer > J'accepte