Monde

Les hôtesses de l’air de British Airways pourront enfin porter des pantalons

Temps de lecture : 2 min

Les nouvelles recrues féminines depuis 2012 devaient obligatoirement porter la jupe. Alors que 83% des membres d'équipage souhaitent porter le pantalon, pour des raisons de confort et de sécurité.

Le logo de la compagnie le 24 mai 2010. ADRIAN DENNIS / AFP
Le logo de la compagnie le 24 mai 2010. ADRIAN DENNIS / AFP

Elles ont gagné: les hôtesses de l’air de la compagnie aérienne British Airways pourront désormais porter des pantalons, rapporte le quotidien britannique The Guardian. Le conflit porté par le syndicat Unite durait depuis deux ans. L’obligation de porter la jupe ne s’imposait qu’aux dernières recrues de la flotte mixte, après un nouvel accord d’entreprise et une grève importante en 2010-2011.

Selon le syndicat Unite, 83% des membres d’équipages féminins souhaitent porter un pantalon, pour le confort et la «protection». «Non seulement le choix de porter des pantalons représente une victoire pour l’égalité des sexes, mais il est aussi une victoire pour le bon sens», affirme Unite, selon Air journal. Les autres membres féminins de l’équipage, arrivés avant 2012, pouvaient quant à eux porter des pantalons depuis 2003.

Retour en arrière

À Qatar Airways, les interdictions concernant les femmes allaient encore plus loin: jusqu'en août 2015, elles n'avaient tout bonnement pas le droit de se marier ou de tomber enceinte. Les hôtesses ont finalement obtenu gain de cause.

D’autres compagnies aériennes font quant à elle le choix du retour en arrière, comme chez Etihad, une entreprise des Emirats arabes unis. Depuis l’année dernière, les femmes n’ont plus le droit au pantalon, selon le Telegraph. Le journal britannique a organisé un sondage dans ses colonnes, demandant à ses lecteurs si une telle interdiction était «sexiste». 55% de ses lecteurs ont répondu par l’affirmative.

Newsletters

Le président Macron veut lutter contre les ingérences de la Turquie en France

Le président Macron veut lutter contre les ingérences de la Turquie en France

Inquiétude à propos des «écoles turques» hors contrat, existantes ou en projet, sur lesquelles la République n'a pas de contrôle.

Une élue américaine propose d'obliger les hommes à subir une vasectomie

Une élue américaine propose d'obliger les hommes à subir une vasectomie

Avec son projet de loi, la Démocrate Rolanda Hollis entend dénoncer la législation interdisant l'avortement en Alabama.

Le Royaume-Uni a lui aussi droit à sa polémique sur la robe d'une députée

Le Royaume-Uni a lui aussi droit à sa polémique sur la robe d'une députée

Apparemment, certains ne supportent pas la vue d'une simple épaule dénudée.

Newsletters