Monde

VIDÉO. Le lancement d'une fusée vu par la télévision nord-coréenne est forcément grandiose

Repéré par Mélissa Bounoua, mis à jour le 08.02.2016 à 16 h 28

Repéré sur Le Monde, YouTube

Une musique lyrique, un grande star pour présenter, cela avait tout de l'événement de l'année pour le pays.

Images du lancement de Kwangmyongsong-4 diffusées par la télévision nord-coréenne le 7 février 2016 | KCTV

Le tir d'une fusée par la Corée du nord pour placer un satellite en orbite dimanche 7 février a immédiatement suscité une réaction de la communauté internationale. Le Conseil de l'ONU l'a «condamné fermement» et s'engage à «adopter rapidement une nouvelle résolution du Conseil imposant des mesures significatives en réponse à ces violations dangereuses et graves».

Mais aucun signe de tensions diplomatiques dans les images diffusées par la télévision nord-coréenne évidemment. Domme pour l'essai nucléaire du 6 janvier (le quatrième et pour la première fois avec une bombe à hydrogène dans ce cas-là) et les grands événements nationaux, la présentatrice Ri Chun-hee, une star du pays en pré-retraite, a été rappelée pour présenter le lancement. Les images du départ de la fusée (dont le nom en corée signifie «étoile scintillante») étaient accompagnées d'une musique qui n'est pas sans rappeler le lyrisme et la grandiloquence des chants des chœurs de l'Armée rouge. Et on y voit des foules de Nord-Coréens applaudissant et le dirigeant Kim Jong-Un ravi du succès de l'opération. La chaîne a tout de même traduit le commentaire de Ri Chun-hee en anglais (avec un fort accent). Les termes sont très techniques. Puis elle précise:

«Le lancement réussi de la fusée Kwangmyongsong-4 est un événement important pour le développement du pays dans les domaines scientifiques, technologiques, économiques et de la défense. Ceci dans un contexte où il est légitime d'utiliser l'espace dans un objectif pacifique et indépendant.»

Avant d'expliquer que d'autres lancements de satellite auront lieu dans les mois à venir. Toujours dans un souci de «développement technologique et scientifique»

Ce tir alarme pourtant la communauté internationale qui le voit comme un test de missile balistique à longue portée. L’engin qui serait tiré pouvant avoir une portée de 10.000 kilomètres. La Chine (pourtant proche du régime de Pyongyang) et le Japon ont dénoncé ce lancement, les États-Unis parlent de «violation flagrante» des résolutions onusiennes qui interdisent à la Corée du Nord de tirer des fusées dans le but de développer l'arme nucléaire.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte