Monde

Deux surfeurs filment le tsunami des Samoa

Temps de lecture : 2 min

Le 29 septembre dernier, un tremblement de terre sous-marin d'une magnitude de 8 sur l'échelle de Richter déclenchait un important tsunami dans le Pacifique, dévastant une bonne partie des côtes des Samoa, des Samoa Américaines et du Tonga, faisant près de 200 morts.

Deux surfeurs brésiliens présents au moment de la catastrophe l'ont filmée depuis leur petite embarcation. Sur les images, reprises par la télévision brésilienne, on peut voir les deux compères filmer l'arrivée de cette «grosse vague» en toute décontraction. Puis ils se rendent compte qu'il s'agit d'un tsunami, mais cela ne semble pas les perturber outre mesure. Mais c'est quand la caméra se rallume qu'ils commencent à découvrir les dégâts et la destruction causés par la vague.

Jeudi 8 octobre, une nouvelle alerte a été déclenchée dans la même zone suite à une série de puissants séismes sous-marins, mais aucun dégât n'est à déplorer.

[Voir la vidéo sur youtube.com]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Capture d'écrab de YouTube.

Slate.fr

Newsletters

En Australie, une loi datant de 1984 autorise les écoles religieuses à virer ou refuser des employés ou des élèves LGBT

En Australie, une loi datant de 1984 autorise les écoles religieuses à virer ou refuser des employés ou des élèves LGBT

Un récent rapport du Gouvernement vise à remettre au goût du jour cet Acte sur la discrimination sexuelle, toujours en vigueur.

De nouvelles publicités pro-Brexit sur Facebook, financées par un mystérieux site d'«informations»

De nouvelles publicités pro-Brexit sur Facebook, financées par un mystérieux site d'«informations»

Ces publicités invitent les utilisateurs à écrire à leurs députés afin de les inciter à rejeter le plan Chequers, qui régule les futures relations entre le Royaume-Uni et l'Union européenne.

Les fausses statistiques de Facebook sur les vidéos ont causé des centaines de licenciements

Les fausses statistiques de Facebook sur les vidéos ont causé des centaines de licenciements

Des journalistes de The Atlantic estiment que plus de 350 journalistes ont perdu leur emploi en partie en raison des statistiques données par Facebook.

Newsletters