Après les taxis, l'Inde a maintenant ses «scooters roses»

Deux femmes se déplacent sur un scooter à l'occasion d'un rallye pour la Journée Internationale des personnes handicapées, le 3 décembre 2013 à Ahmedabad. AFP / Sam PANTHAKY

Deux femmes se déplacent sur un scooter à l'occasion d'un rallye pour la Journée Internationale des personnes handicapées, le 3 décembre 2013 à Ahmedabad. AFP / Sam PANTHAKY

Une entreprise indienne de taxi-scooters propose depuis le début de l'année un service réservé aux femmes.

Depuis le 1er janvier 2016, des femmes en uniforme turquoise sillonnent les rues de New Delhi sur leurs scooters roses. Elles font partie de l’escouade «Bikxie Pink», un service de l’entreprise Bikxie qui propose aux femmes de se faire conduire par des femmes, rapporte Mashable.

Dans la capitale indienne, le trafic peut se révéler cauchemardesque à l’heure de pointe. En quelques mois, trois entreprises proposant de se faire conduire en scooter à travers la ville ont vu le jour. Cependant, dans un pays marqué par les histoires d’agressions et de viols en réunion, les femmes sont réticentes à se faire balader par un inconnu.

«Lorsque nous étudiions le marché, nous avons parlé à beaucoup de monde dans le Gurgaon [région de New Dehli]. Nous nous sommes rendus compte que les femmes trouvent ça étrange de monter en scooter derrière un homme», déclare Mohit Sharma, co-fondateur et PDG de Bikxie, à Quartz.

Les chauffeures, au nombre de cinq pour le moment, ne se déplacent qu’entre le lever et le coucher du soleil pour plus de sécurité. Elles sont aussi munies d’un spray au poivre et d’un système d’alerte.

Un concept en plein développement

Si le principe est nouveau en Inde, il existe déjà en Indonésie. Pour des raisons religieuses, certaines femmes ne souhaitent pas monter en scooter derrière un homme à cause de la proximité accrue. Comme le rapporte IOL, le pays s’illustre par le nombre de services de vélo-taxi réservés aux femmes, par rapport aux autres pays où ce moyen de transport se développe. En Inde, deux autres start-ups songent à lancer un service similaire. 

Cette nouvelle tendance n’améliore pas seulement la sécurité des clientes qui désireraient rentrer chez elles plus rapidement. De même que pour le développement des taxis réservés aux femmes, cet élan crée encore plus d’opportunités d’emploi, et pave le chemin pour encore plus d’indépendance.

Partager cet article