Partager cet article

Si vous arrêtez d'écrire quelques secondes, cette appli efface votre texte

Flowstate. Site officiel

Flowstate. Site officiel

Flowstate est une appli qui efface votre texte au bout de 7 secondes d'inactivité. Une menace permanente censée mettre fin à l'angoisse de la page blanche

Un développeur et un scénariste ont mis au point Flowstate, un logiciel (OS X et iOS uniquement) de prise de note doté d’une fonctionnalité atypique, puisqu’il efface ce que vous avez écrit dès que vous vous arrêtez, comme le détaille un article du site The Verge –dont la première version a été entièrement écrite sous cette contrainte! Au bout de sept secondes passées sans avoir appuyé sur une touche du clavier, tout le texte sera supprimé.

L’avantage d’une telle menace qui plane sur votre travail, c’est qu’elle vous dissuade de pratiquer ces petites incursions rituelles sur les réseaux sociaux qui vous déconcentrent et vous font perdre un temps précieux... C'est donc «le pire cauchemar des procrastinateurs» comme l'écrit le site Digital Trends.

Mais il y a plus: si l’appli se nomme «Flow sate», ou «état de flow», c’est parce qu’elle vise à vous mettre dans cet état mental particulier qu’est le flow, défini par un psychologue hongrois en 1970. Le «flow» caractérise un état qui permet d’atteindre un niveau d’hyper-concentration quelque soit la tâche à accomplir. Il est particulièrement utile dans le processus créatif et le sport de haut niveau mais on peut aussi cuisiner ou faire le ménage avec le flow...

S'il constitue le remède ultime contre l'angoisse de la page blanche, note encore The Verge, l'outil est particulierement adapté à un mode d'écriture automatique, qui permet de formuler des pensées inconscientes qui ne remonteraient pas à la surface sans cette contrainte de temps.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte