Partager cet article

Les pieuvres changent de couleur selon leur humeur

Les pieuvres changent de couleur en fonction de leur humeur et non pour se cacher des prédateurs comme on le pensait.  | Feans via Flickr CC License by Creative Commons

Les pieuvres changent de couleur en fonction de leur humeur et non pour se cacher des prédateurs comme on le pensait. | Feans via Flickr CC License by Creative Commons

Une équipe de scientifiques les a longuement étudiées dans leur habitat naturel.

Une découverte étonnante. Si les pieuvres changent de couleur, ce serait, en réalité, moins pour se camoufler qu'exprimer leur humeur. Dans une étude publiée dans Current Biology, des scientifiques aidés d'étudiants se sont relayés pour observer un enregistrement de cinquante-deux heures de pieuvres dans leur état naturel. En un peu plus de sept heures d'interaction, ils ont enregistré 186 échanges différents entre pieuvres, rapporte Discover Magazine.

Que ces animaux changent de couleur n’est pas une nouveauté. Toutefois, cette habilité était attribuée à une volonté de se cacher des prédateurs, comme l’explique le site Ocean Portal du Smithsonian Institution: «La raison la plus plausible pour laquelle un animal au corps si flasque changerait de couleur est de se cacher des prédateurs, ce pour quoi les pieuvres sont très efficaces.»

Un signe d'agressivité

Une explication que vient en partie démentir cette nouvelle étude. Peter Godfrey-Smith, professeur à l'université de Sidney et à la City University de New York explique à ABC.net que la variation de couleur des pieuvres reflète leur humeur. «Lorsqu’une pieuvre voit une autre pieuvre aux couleurs foncées s’approcher, elle pourrait “se foncer ce qui indique que les risques de confrontation entre les deux augmentent.»

Plus une pieuvre deviendrait sombre, plus elle serait d’humeur agressive. En revanche, dans le cas d’une pieuvre foncée qui approcherait une pieuvre claire, cette dernière bat en retrait, explique la chaîne australienne. Dans le cas d’une pieuvre colorée qui s’approche d’une pieuvre sombre, celle-ci reste immobile.

Illustration tirée de l'étude publiée sur Current Biology.
 

Pigments

En fonction de leur couleur, et donc de leur humeur, les interactions entre les mollusques sont altérées. Les pieuvres peuvent être très agressives, et vont même jusqu’à se jeter des débris, rapporte ABC. Observer leurs comportements «est plus compliqué que ça en à l’air», explique le professeur Godfrey-Smith à ABC.net. «Les pieuvres peuvent changer de couleur ou de forme en une seconde. Quand l’une d’elle bouge, c’est difficile de dire si c’est bien celle que vous avez observé pendant une éternité, ou une autre pieuvre.»

Comme tous les céphalopodes, les pieuvres peuvent changer de couleur et leur apparence grâce aux chromatophores présents sur leur peau.

 

En les contractants ou en les dilatants, les chromatophores se remplissent ou se vident de pigments colorés. La couche inférieure de la peau des mollusques est composée de cellules contenant des cristaux«Ceux-ci modifient la lumière renvoyée, permettant à l'animal d'afficher des reflets métalliques ou de devenir brillant», explique le blog Sweet and random science.

Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte