Partager cet article

L'étonnante histoire des animaux comme armes de guerre

Un militaire de la Marine des Etats-Unis dresse un dauphin dans le cadre du programme de mammifères marins de la marine américaine le 9 juin 2005. | via Wikimedia.

Un militaire de la Marine des Etats-Unis dresse un dauphin dans le cadre du programme de mammifères marins de la marine américaine le 9 juin 2005. | via Wikimedia.

Charger un kangourou d’explosifs, l'idée peut sembler invraisemblable à première vue. Pourtant, c’était une des nombreuses idées à laquelle avait pensé Sevdet Besim, un jeune homme de 19 ans poursuivi en Australie pour avoir planifié une attaque terroriste. Le Herald Sun rapporte qu’à un moment, il avait imaginé charger l’animal d’explosifs et le «peindre aux couleurs de Daech» dans le but de «tuer des policiers» lors de la journée commémorative de l'Anzac, qui commémore la bataille de Gallipoli, en 1915.

Bien que l’idée d’utiliser un animal comme arme est étonnante, elle n’est pas nouvelle. Il n'y a qu'à remonter le fil de l'histoire pour s'en apercevoir.

1.Sous l'Empire romain

Dans son ouvrage Histoire naturelle, Pline l'Ancien mentionne comment les Romains semaient la pagaille dans le camp adverse en dressant des porcs de guerre. Le cri des animaux effrayait en effet les éléphants. Cette pratique est également narrée par l'historien et orateur romain Claude Elien dans Natura Animalium: il raconte que la cité de Mégare a été libérée de son siège grâce à un troupeau de porcs recouverts d'huile d'olive enflammée, qui ont effrayé les éléphants.

2.Sous la dynastie Song

Dans une bataille entre les rebelles de la province de Yanzhou et l’armée impériale chinoise dirigée par le stratège Zhou Yu, des singes ont été utilisés pour incendier les camps. Les soldats leur mettaient le feu et les libéraient dans les tentes ennemies.

3.Sous le règne d'Henri III d'Angleterre

Dans son livre The Plantagenets: The Kings who made England, Dan Jones écrit que le shériff d’Essex a été tenu coupable d’avoir orchestré une attaque menée avec des coqs. Il les aurait armés de bombes et fait voler pour qu’ils s’abattent sur Londres en 1267 lors de la guerre civile.

4.Sous l'Empire timouride

Lors de l’invasion de l’Inde en 1399, l’Emir Tamerlan –aussi connu sous le nom de Timour le Boîteux ou Timour le Grand– aurait utilisé des chameaux comme explosifs contre des éléphants. Il les aurait chargés de bois et de foin avant de leur mettre le feu et de les envoyer dans les rangs ennemis, sur le même principe de l’armée impériale chinoise plus tôt. Les éléphants prirent peur et semèrent une pagaille qui permit à Tamerlan d’envahir l’Inde.

5.Pendant la Seconde Guerre mondiale

La bombe à chauve-souris est une arme expérimentale développée par les États-Unis lors de la Seconde Guerre mondiale. Elle a été inventée par Lytle S. Adams pour démolir les villes japonaises avec des chauves-souris tatarides du Brésil. La bombe avait un système incendiaire et, une fois les chauves-souris lâchées, elle se seraient nichées dans les toitures et les greniers en bois et provoqué des incendies dans les habitations japonaises.


Le Project Pigeon est un projet initié par le psychologue Burrhus F. Skinner. Ce missile équipé d’une lentille optique devait être dirigé par des pigeons. La lentille projetait une image de la cible à l’intérieur du missile. Si le pigeon picorait au centre de la cible, le missile avait une trajectoire rectiligne. Au contraire, si le pigeon picorait sur le côté, le missile était dévié. Le projet fut financé à hauteur de 25.000 dollars, mais l’idée fut abandonnée le 8 octobre 1944.

 

Les chiens antichar ont été utilisés par les Soviétiques contre les Allemands pendant la Seconde Guerre mondiale. Ils étaient dressés pour placer les explosifs sous les chars ennemis. L’explosion du char entraînait aussi la mort de l’animal.

Les rats explosifs ont été développés par la Direction des opérations spéciales (SOE) britannique contre l’Allemagne nazie. Les britanniques remplissaient des carcasses de rats d’explosifs en plastique. Les animaux morts étaient disposés près des chaufferies ennemies. La chaleur aurait dû déclencher l’explosion des bombes, et donc de la chaufferie. Toutefois, les Allemands découvrirent tout de suite le stratagème, qui n’a de fait jamais servi.

Aujourd'hui, aux Etats-Unis, les animaux servent également pour des missions de «défense» très controversées. Le programme de mammifères marins de la marine américaine (NMMP) emploie ainsi entre autres des dauphins, des phoques et des otaries. 

Un soldat américain avec un dauphin qui procède au déminage dans le Golfe persique lors de la guerre d'Irak / Domaine public, 2003

Les animaux sont entraînés à protéger les navires, repérer et dégager des mines et récupérer des objets. Ils ont également une fonction militaire et ont été utilisés lors des guerres du Viêt Nam et d’Irak. Ce programme est resté secret jusqu’au début des années 1990, et devrait prendre fin en 2017.

Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte