Partager cet article

Kanye, Amber et Kim: une passion américaine

Montage photo réalisé à partir de photos REUTERS de Danny Moloshok, Lucas Jackson et Charles Platiau.

Montage photo réalisé à partir de photos REUTERS de Danny Moloshok, Lucas Jackson et Charles Platiau.

L’histoire de ce triangle amoureux, entre bassesses et trahisons, a tout d’un soap opera du XXIe siècle.

Internet est en émoi. Dans la soirée du 27 janvier, les internautes connectés sur Twitter ont pu assister à un beau pétage de plomb. Le rappeur Kanye West a très mal pris les remarques de Wiz Khalifa, qu’il croyait adressées à sa femme Kim Kardashian. Après avoir dit tout le mal qu’il pensait du prochain album de West, intitulé Waves, il a dit dans un autre tweet «Fume cette KK et deviens toi-même», les deux initiales désignant une drogue.

Pensant que son rival parlait de Kim Kardashian, Kanye West a alors perdu tous ses moyens, et a publié plus d’une dizaine de tweets pour régler ses comptes. Il a commencé par critiquer la musique de Wiz en l’accusant de plagiat, avant de pointer ses pantalons, d’évoquer Lucifer, pour finir en promouvant son propre génie. Mais il a surtout mentionné Amber Rose, ancienne strip-teaseuse devenue mannequin, mais également ex des deux chanteurs. West va alors s’en prendre à l’enfant que Khalifa et Rose ont eu il y a quelques années.  

«Tu as laissé une strip-teaseuse te piéger»

«Je sais que tu es en colère à chaque fois que tu regardes ton enfant que cette fille t’as imposé pour 18 ans»

Il n’en fallait pas plus pour que la première concernée saisisse son téléphone et rentre dans la danse. Et de quelle manière.


«Oooh Kanye West, est-ce que tu es énervé parce que je ne suis plus là pour jouer avec ton trou du cul? #DoigtsDansLeCulPetitCoincé»

Cette réponse, à la fois bienvenue et malvenue, cache un passif bien plus complexe et tumultueux qu’une simple histoire de doigt. En regardant en arrière, on se rend vite compte que l’histoire d’amour et de haine entre West et Rose rassemble tous les codes d’un soap opera: amour, sexe, famille, trahison, mensonges, empire industriel…

Il était une fois un rappeur de génie et une ex-strip-teaseuse

Au début pourtant, l’histoire d’Amber Rose ressemblait à un conte de fée, certes bizarre, mais plutôt optimiste: celui d’un rappeur de renom qui décide un jour de venir l’aider à sortir du monde du strip-tease, qui lui permettait jusque-là de survivre entre Philadelphie et New York.

Il m'a appelé sur mon téléphone portable. [...] Il m'a dit "Hey, c'est Kanye"  

Amber Rose, à propos de son premier contact avec le rappeur.

En 2008, Kanye West l’aperçoit dans le clip «What Them Girls Like» de Ludacris. Très vite, il devient obsédé par la jeune femme et son look, très différents des autres: depuis qu’elle a 19 ans, elle rase ses cheveux et les teint en blond. «J’étais chez moi dans le Bronx quand il m’a appelé sur mon téléphone portable», a-t-elle raconté en 2012 au New York Post. «Je ne l’avais jamais rencontré avant. Il m'a dit "Hey, c’est Kanye".» Elle a d’abord raccroché, pensant qu’il s’agissait d’une blague, mais Kanye l’a rappelée pour la convaincre de venir à Los Angeles et d’apparaître dans un clip qui ne sortira jamais.

Quelques temps après, c’est en amie qu’elle l’accompagne aux Grammy Awards. Elle ne sera pas sur le tapis rouge, mais Kanye veut la faire rêver en lui offrant une tenue Chanel, un luxe auquel elle n’a jamais eu accès. «Quand je lui ait dit que j’étais une danseuse [exotique] il m’a dit: “Je m’en fiche si tu es une droguée. Je m’en fiche si tu es une prostituée. Je veux juste être avec toi. C’est ce qui m’a fait tomber amoureuse de lui.»

Elle sera à ses côtés pour ce qui seront les années les plus tumultueuses de la vie du rappeur. Elle est dans la salle des MTV Music Awards de 2009, lorsqu’il montera ivre sur scène pour interrompre le discours de Taylor Swift et expliquer que Beyoncé méritait le prix à sa place.

 

Pendant ce temps-là, Kim Kardashian entre en scène

Pendant que Kanye trompait Amber, Kim trompait le footballeur américain Reggie Bush

 

Dans les mois qui suivent, elle va côtoyer le gratin du rap américain, voyager avec Beyoncé et Jay-Z, devenir mannequin pour de grandes marques et fantasme pour les fans. Et puis leur histoire s’est finie en 2010, apparemment à cause d’une certaine Kim Kardashian. West affirmera dans un premier temps qu’elle lui a appris à être plus gentil avec les gens car elle était «déconnectée du concept de célébrité» à l’époque, et qu’il gardera un très bon souvenir d’elle. Mais son ex aura un tout autre discours 2012 dans une interview au magazine Star magazine. «Kim était l’une des principales raisons pour lesquelles Kanye et moi ne sommes plus ensemble. C’est une briseuse de couple!» Selon elle, la liaison entre la star de téléréalité et le rappeur a commencé alors qu’elle sortait encore avec le joueur de football américain Reggie Bush. Rose affirmait également que Kardashian envoyait des photos d’elle nu à son petit ami, refusant d’arrêter malgré ses avertissements.

Quand on se penche sur les paroles de l’album que West a sorti quelques mois après la fin de leur relation, My Beautiful Dark Twisted Fantasy, on trouve des mots durs et amers dans lesquels certains ont vu une critique à l’égard de Rose, notamment prononcés par l’acteur Chris Rock dans «Blame Game».

 

Pendant que Kanye vivait son histoire avec Kim Kardashian, Amber Rose rencontre un an plus tard, et grâce à Twitter, le rappeur Wiz Khalifa, rendu célèbre grâce à sa chanson «Black and Yellow». Summum du soap, la collision entre l’amour et l’industrie du rap risquaient d’être inévitables. «J’avais peur, dira-t-elle au New York Post, parce qu’il est quatre ans plus jeune que moi et qu’il est dans la même industrie que Kanye. Tout était contre lui, mais je ne pouvais pas lutter contre ce sentiment. Wiz était un homme meilleur.»

En 2013, un an avant le mariage West-Kardashian, elle épouse donc Wiz Khalifa, avec qui elle venait d'avoir un enfant, Sebastian Taylor Thomaz. On pourrait croire que cette série rocambolesque connaît à ce moment une fin heureuse, mais Kanye West n’en avait pas fini avec elle, et vice-versa.

 

Les sœurs Kardashian rentrent dans la guerre

Sur Twitter et Instagram, Amber et Khloé vont s'étriper à coups de hashtags et de mèmes

 

Car un autre élément, indispensable pour faire un bon soap opéra, va surgir: la famille Kardashian, sûrement l'une des plus influentes dans le monde des peoples. Pour être tout à fait honnête, raconter ce qu’il s’est passé début 2015 entre Rose et ses rivales revient à tenter de résumer l’épisode 9391 des Feux de l’Amour, où Murphy, Katherine et Kevin emmènent Jana à l’hôpital. Pour faire simple, Amber va reprocher au rappeur Tyga, âgé de 25 ans, d’avoir quitté sa très bonne amie Blac Chyna avec qui il a eu un enfant, pour entamer une relation avec Kylie Jenner (demi-sœur de Kim Kardashian), qui n’avait que 17 ans à l’époque. Khloé Kardashian (grande sœur de Kylie) et Rose vont alors s’étriper sur Twitter puis Instagram à coup de hashtags et de mèmes et l’ex de Kanye va en profiter pour tacler Kim au passage.

«Quand ta belle-sœur s’en prend à ton ex parce qu’elle était une strip-teaseuse mais que ta femme a fait une sextape», écrit-elle à propos de la vidéo qui a fait connaître l’actuelle femme de West.

Vous suivez? Car ce qui va suivre prend des proportions assez incroyables, que même les scénaristes d’Empire, soap opera très intéressant sur l’industrie du rap, n’auraient peut-être pas imaginé. 

L’occasion était trop belle pour Kanye West, qui va non seulement pouvoir défendre sa nouvelle famille, mais aussi enfoncer son ex. Dans The Breakfast Club, quelques jours après la sortie d’Amber, Kanye West va voler très bas en déclarant qu’il était sorti avec elle uniquement parce que Kim n’était pas encore disponible. Plus grave, il va lancer, sous le regard hilare des animateurs radio, qu’il a «dû prendre trente douches» après sa relation avec Rose.

 

Comme elle le fera plus tard avec l’histoire du doigt dans les fesses, la jeune femme va répondre sur Twitter, et rappeler une fois encore la sextape de Kim Kardashian avec le rappeur Ray J.

«Attendez, trente douches? Mais Kim a laissé Ray J lui éjaculer dessus… Non rien.»

Amber Rose, femme engagée contre le slut-shaming

À la fin de la journée, qui allez vous écouter, eux ou vous-même?

Amber Rose, dans son livre How To Be A Bad Bitch

Désormais, Amber Rose lutte pour montrer qu’elle est bien plus que l’ex de Kanye West. Alors que sur internet certains la décrivent comme la pire des mères et la compare à une «catin», celle-ci va décider d'affronter la haine en portant une robe décorée avec les insultes qu'elle reçoit lors des MTV Music Awards 2015. Son amie Blac Chyna fera de même. 

Dans un long portrait dressé par GQ en octobre 2015, la journaliste écrivait que sa lutte contre le slut shaming «est devenue sa croisade, sa raison d'être depuis Kanye et Wiz. Elle a cultivé veine d'activiste, en organisant une version officielle de la SlutWalk à la Amber Rose avec des marques, une marche de protestation des forces sociétales qui punissent les femmes qui s'habillent de façon sexy.»

Dans son livre confession How to Be a Bad Bitch, publié début novembre, elle évite de tirer à boulets rouges sur ses ex, préférant donner des questions pour être soi-même, et poser une question: «À la fin de la journée, qui allez vous écouter, eux ou vous-même?»

En réussissant son passage du statut d'ex de rappeur à mannequin/ artiste/ fashion designer/ actrice/ auteure, Amber Rose a peut-être enfin trouvé son happy-ending à elle. Et tant pis pour les haters. 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites et vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt. > Paramétrer > J'accepte