France

Avec la démission de Taubira, c'est la fin de la parité au gouvernement

Temps de lecture : 2 min

Plus aucune femme n’est à la tête d’un ministère régalien.

/
Christiane Taubira à l'Assemblée nationale le 20 janvier 2016 avec Michel Sapin et Emmanuel Macron | Eric Feferberg/AFP

Le gouvernement, outre le Premier ministre, est composé de seize ministres. Jusqu’à aujourd’hui, il y avait neuf femmes et sept hommes, auxquels il faut ajouter seize secrétaires d’État (sept femmes et neuf hommes). Soit seize femmes et seize hommes.

Christiane Taubira a démissionné ce 27 janvier. Au-delà du communiqué de l’Élysée, elle a confirmé l’information avec deux messages publiés sur Twitter:

Avec cette démission de la ministre de la Justice, plus aucune femme n’est à la tête d’un ministère régalien. Et il y a désormais huit femmes ministres pour huit hommes et toujours sept femmes secrétaires d’État pour neuf hommes. Soit quinze femmes et dix-sept hommes au gouvernement.

La parité au gouvernement était pourtant une promesse de campagne de François Hollande. Elle a été remise en cause à plusieurs reprises depuis son élection en 2012 (avec le départ de Delphine Batho en juillet 2013 et de Valérie Fourneyron en juillet 2014).

Le remplacement de Christiane Taubira par Jean-Jacques Urvoas, président de la Commission des lois de l’Assemblée nationale et député du Finistère, met à nouveau à mal cette promesse.

Edit: dans une première version de l’article, une ministre avait été comptée parmi les secrétaires d’État.

Mélissa Bounoua Rédactrice en chef adjointe de Slate.fr

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters