Sciences

Cette belle carte animée montre la migration des oiseaux en Amérique

Temps de lecture : 2 min

Une carte animée créée par des ornithologues permet de visualiser à quels endroits les oiseaux vont se réfugier lorsque l'hiver arrive sur le continent américain.

Une carte de la migration de 118 espèces d'oiseaux sur le continent américain | The Cornell Lab of Ornithology
Une carte de la migration de 118 espèces d'oiseaux sur le continent américain | The Cornell Lab of Ornithology

Des chercheurs du laboratoire d’ornithologie de l’université américaine de Cornell ont rassemblé, dans une carte animée, les mouvements et la migration sur le continent américain de 118 espèces d’oiseaux pendant une année.

La carte, repérée par Gizmodo, met en avant l’importance des saisons et du climat dans le choix du lieu de vie de ces oiseaux. Lorsque l’automne et l’hiver approchent, la plupart de ces espèces se dirigent vers le sud, en Amérique du Sud ou en Amérique centrale. Lorsque le printemps revient, elles empruntent le chemin inverse, en direction des États-Unis, jusqu’au nord du Canada.

Sur cette carte, chaque point représente une espèce d’oiseaux.

À chaque espèce, son itinéraire

Le travail des chercheurs de l’université de Cornell permet également de mieux identifier les itinéraires et les routes migratoires empruntés par les différentes espèces d’oiseaux étudiées. Car si certaines sont capables de parcourir de longues distances dans les airs –et donc de survoler de longues étendues d’eau, comme le golfe du Mexique ou la mer des Caraïbes–, d’autres sont contraintes de survoler les régions terrestres d’Amérique centrale, entre la Colombie et le Mexique, pour parvenir jusqu’en Amérique du Nord.

Toutes les données utilisées dans cette étude ont été collectées par l’intermédiaire du projet eBird: un programme d’observation ornithologique dans lequel des particuliers peuvent partager des informations sur le comportement et les mouvements des oiseaux à proximité de chez eux.

Slate.fr

Newsletters

Les femmes absentes des études sur les maladies les plus dangereuses pour elles

Les femmes absentes des études sur les maladies les plus dangereuses pour elles

Elles manquent toujours à l'appel dans la recherche cardiovasculaire, par exemple.

Les humains ne réprésentent que 0,01% de la vie sur Terre (mais nuisent aux 99,99% restant)

Les humains ne réprésentent que 0,01% de la vie sur Terre (mais nuisent aux 99,99% restant)

Nous sommes les moins nombreux, mais les plus gênants.

«Je jalouse un peu mes amies qui jouissent sans problème en cinq minutes chrono»

«Je jalouse un peu mes amies qui jouissent sans problème en cinq minutes chrono»

[C'est compliqué] Cette semaine, Lucile conseille Sandra, une trentenaire qui arrive à jouir seule, mais pas avec ses partenaires.

Newsletters