Il existe une toute nouvelle façon de visualiser l’histoire de notre monde

Extrait de la chronologie de Tim Urban.

Extrait de la chronologie de Tim Urban.

Un blogueur a proposé une façon tout à fait inédite de visualiser les grands noms de l'Histoire de l'humanité.

«Rapidement, quelles figures historiques vivaient il y a environ cinq cents ans?» C’est une question complexe que pose le Washington Post sur son site. En pensant à Christophe Colomb, on peut alors se souvenir de Ferdinand le Catholique. «Mais pour la plupart d’entre nous, écrit le site, ce qui va nous venir à l’esprit est probablement le bourdonnement du néant, ou le doux chant des criquets.» Et effectivement, nos souvenirs de collège et de lycée en matière d’histoire peuvent avoir tendance à se transformer en une sorte de mélasse dont il est difficile d’extirper les éléments clefs.

C’est pour cela que le site américain relaie le projet de Tim Urban, qui gère le blog Wait But Why, et qui propose une autre façon d’aborder les milliers d’années d’histoire de l’humanité: «l’histoire horizontale».

«L’histoire est un enchevêtrement géant de milliers d’histoires entrelacées impliquant des millions de personnages, des chapitres innombrables, et beaucoup, beaucoup de narrateurs, écrit Tim Urban. Et vous connaissez les humains, ce n’est pas des choses qu’ils aiment. Le cerveau humain aime vraiment, vraiment, simplifier les choses. […] Nous voulons que l’histoire soit simple et claire, avec les bons et les méchants, et nous aimerions être sûrs que nos ancêtres, notre groupe ethnique, notre pays, et toutes les tribus auxquelles nous appartenons soient ceux d’Aladin, pas Jafar.»

Afin de remédier à notre vision linéaire du monde et de son histoire, il a décidé de lui donner une autre dimension en superposant les grands noms ayant vécu à une même époque et en leur donnant un code couleur selon leur domaine d’influence (religion, politique, sciences, etc.). Voici un extrait de l’énorme tableau qu’il a construit (la version complète est disponible ici)

Karl Marx, J.K. Rowling et Malala

Voir que Guru Nanak, fondateur du sikhisme, était un contemporain de Léonard de Vinci permet un spectre beaucoup plus large sur le monde qui nous entoure. Bien sûr, comme le précise le Washington Post, il s’agit là de noms principalement occidentaux, car ils correspondent à l’enseignement de l’histoire tel qu’on le fait dans les pays anglo-saxons.

Autre comparaison intéressante, génération par génération. Tim Urban a estimé qu’une génération durait trente ans et a classé les personnalités de façon à mieux cerner les écarts qui séparent les contemporains entre eux. On découvre ainsi que J.K. Rowling pourrait être la mère de Malala, mais Tim Urban a relevé des exemples bien plus perturbants:

«Donc Darwin aurait vu Twain comme un jeune enfant et aurait serré sa main de vieil homme à Gandhi depuis son fauteuil à bascule sous son porche. En revanche, Nietzsche aurait vu chez Marx un homme de l’âge de son père et Freud comme un contemporain, mais un peu plus jeune.»

L’intégralité des chronologies de Tim Urban sont à retrouver sur son blog

Partager cet article