Partager cet article

Au zoo du Bronx, on peut donner le nom de son ex à un cafard

Insaisissable, invulnérable et parfois effrayant... l'amour est comme une blatte | Capture d'écran de l'offre spéciale Saint-Valentin du zoo du Bronx

Insaisissable, invulnérable et parfois effrayant... l'amour est comme une blatte | Capture d'écran de l'offre spéciale Saint-Valentin du zoo du Bronx

Plaisir d’offrir, joie de recevoir: le zoo du Bronx veut sauver les blattes de Madagascar en offrant la possibilité de leur donner le nom de votre (ex-)bien-aimé(e).

C’est probablement l’offre commerciale de la Saint-Valentin la plus réjouissante. À l’occasion de la «fête des amoureux», le zoo du Bronx a lancé une opération très alléchante: pour 10 dollars, vous pouvez donner le nom d’une personne que vous connaissez à un cafard, laquelle personne recevra, en retour, un certificat de baptême. Plaisir d’offrir, joie de recevoir.

Si le site web du zoo ne dit pas explicitement qu’il s’agit de baptiser le cafard du nom de votre ex, l’allusion est délicieusement évidente:

«Pour la Saint-Valentin, faites savoir à celui que vous chérissez que votre amour est éternel. Donnez le nom de l’être aimé à un cafard sifflant de Madagascar. Des dizaines de milliers de cafards n’ont pas de prénom et symboliseraient si bien votre amour.»

Car il ne s’agit en effet pas d’un vulgaire petit cafard de rien du tout mais d’une espèce particulière. Le cafard siffleur de Madagascar ou «blatte de Madagascar» est une des plus grandes espèces de blattes et peut atteindre jusqu’à 7 centimètres à l’âge adulte. Ce cafard a surtout la particularité d’émettre «un sifflement de combat», surtout les mâles, quand «ils sont défiés par d’autre mâles».

Et ça ressemble à ça <3

 

Le zoo précise également que les «dons» permettront de protéger ces «insectes incompris» ainsi que d’autres espèces. Mais que serait une Saint-Valentin sans chocolats? Le zoo du Bronx y a pensé et propose une seconde offre: votre ex peut recevoir son certificat de baptême ET des confiseries du réputé magasin new-yorkais Nunu chocolates. Le prix: 25 dollars, tout de même. Mais, quand on aime, on ne compte pas. 

Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte