Le nouveau plus grand nombre premier est long de plus de 22 millions de chiffres

numbers | morebyless via Flickr CC License by

numbers | morebyless via Flickr CC License by

Ce record bat le précédent de cinq millions de chiffres.

Le nouveau plus grand nombre premier connu est donc long de 22.338.618 chiffres. Les nombres premiers, explique le Guardian, ce sont les nombres divisibles seulement par 1 et eux-mêmes, comme 2, 3, 5, 7, 11, 13... Depuis des années, des mathématiciens cherchent à découvrir le plus grand d'entre eux, et en ce début d'année, nous avons un nouveau gagnant.

The New Scientist raconte que le petit nouveau (274.207.281 - 1) a été découvert par Curtis Cooper de l'université Central Missouri à Warrensburg qui est membre du Great Internet Mersenne Prime Search. Le Gimps est «un projet de calcul partagé où les volontaires utilisent un logiciel client pour chercher les nombres premiers de Mersenne», qui se présentent sous la forme 2- 1 où «p» est aussi un nombre premier. Curtis Cooper bat le précédent record (257.885.161 - 1) de cinq millions de chiffres. 

Bug informatique

On ne connaît que 49 nombres premiers de Mersenne et les quinze derniers ont été découverts par le projet Gimps.

«Le logiciel Gimps traite les nombres et les teste pour savoir s'ils sont premiers –c'est-à-dire divisibles seulement par eux-mêmes et 1. L'ordinateur de Cooper avait trouvé ce nombre premier le 17 septembre 2015, mais un bug avait empêché le logiciel d'envoyer l'e-mail alertant de la découverte, ce qui veut dire que personne n'avait remarqué ce nouveau record jusqu'à une maintenance de routine, quelques mois plus tard.»

Une bonne nouvelle pour les microprocesseurs

Quant aux raisons pour lesquelles des mathématiciens continuent de chercher les plus grands nombres premiers possibles, l'université du Tennessee à Martin en donne sept sur son site. Il y a bien sûr la tradition qui «vaut le coup d'être poursuivie», la joie de collectioner des objets rares et magnifiques (les nombres premiers de Mersenne ne sont qu'une cinquantaine et jolis mathématiquement), la gloire et l'argent que l'on peut en retirer (des prix allant jusqu'à 250.000 dollars peuvent être remis, selon les découvertes). Mais ils indiquent aussi que cette recherche permet de tester le matériel informatique, comme des microprocesseurs, et que cela permet d'apprendre beaucoup de choses sur la distribution des nombres premiers.

En 2013, Konstantin Kakaes expliquait d'ailleurs pourquoi il fallait s'enthousiasmer du nouveau record du plus grand nombre premier.

Alors bon courage pour les prochains, et surtout ne vous accrochez pas trop à votre record. Comme le souligne Alex Bellos sur le Guardian, «la quête du plus grand nombre premier continuera indéfiniment, puisqu'il y en a un nombre infini».

Partager cet article