Tech & internet

Quand Twitter tombe en panne, ses utilisateurs sont avertis... sur Twitter

Repéré par Vincent Manilève, mis à jour le 19.01.2016 à 12 h 10

Repéré sur The Guardian, The Independent, The Next Web

La compagnie américaine a eu la bonne idée de confirmer sa panne du 19 janvier sur son propre site.

Capture écran de la page d'accueil de Twitter.com lors de sa panne du 19 janvier 2016

Capture écran de la page d'accueil de Twitter.com lors de sa panne du 19 janvier 2016

Tout commençait bien en ce mardi 19 janvier. Les tweets défilaient sur notre ordinateur, la grande majorité des utilisateurs se plaignant du froid insoutenable en France depuis quelques jours.

Et puis, sans prévenir, le drame. Vers 9h20, Twitter tombe en panne. Impossible d’accéder à la page d’accueil (ni même à l’application mobile ou Tweetdeck). «Une erreur technique est survenue, dit le message de bug sur Twitter.com. Merci de l’avoir remarqué [sic] nous allons le [sic] corriger pour un retour le plus rapide possible à la normale.»  Selon le Guardian, il s’agirait d’un défaut de capacité et d’une erreur interne. Et, comme l’a noté le site The Next Web, la panne semble avoir d’abord été géolocalisée en Europe et au Japon, comme le montre cette carte.

Premier réflexe bien français: râler. Paradoxalement, un certain nombre d’utilisateurs voulaient se plaindre d’une panne Twitter sur leur compte Twitter. Que fallait-il faire? Poster un statut sur Facebook que personne ne lirait? Rejoindre Peach pour partager sa frustration et trouver une utilité à ce réseau social?

La solution la plus simple était peut-être de prendre son mal en patience et de recharger frénétiquement sa page web. Pendant ce temps-là, Twitter, qui essayait de comprendre d’où venait la panne, a décidé de confirmer le problème… sur son compte Twitter de suivi. Mais étant donné que Twitter n’était pas accessible, comment les médias et utilisateurs européens auraient-ils pu accéder à ce tweet?

Une situation assez cocasse, qui a poussé les responsables techniques à poster un message sur la plateforme Tumblr puis à copier-coller le contenu du tweet pour l’envoyer à des rédactions comme celle de The Independent ou du Guardian. «Nous ne pouvions pas voir le tweet, parce que Twitter était en panne, écrit le journal. Twitter a envoyé par email le texte du tweet au Guardian, qui disait: “Nous sommes au courant du problème et nous travaillons à une solution.”» Rien de plus. 

Il peut paraître étonnant que Twitter en soit réduit à copier-coller ses messages pour alerter les médias, d’autant plus que les pannes sont assez courantes sur le site. En 2008 par exemple, rappelle le Guardian, le site était tombé à cause d’une simple conférence d’Apple...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte