Sciences

[VIDÉO] Un échec prometteur pour SpaceX, le projet spatial d'Elon Musk

Temps de lecture : 2 min

Un aperçu de l'atterrissage manqué du premier étage de la fusée Falcon 9, le 17 janvier 2016.

Lors d'un nouvel essai mené dimanche 17 janvier, la société américaine SpaceX n'est pas parvenue à réitérer l'exploit de faire atterrir correctement le premier étage de sa fusée Falcon 9 après son lancement, rapporte The Atlantic. Cette quatrième tentative de faire revenir cette partie de la fusée sur une barge en mer est certes un échec, mais les progrès et les avancées de la société américaine dans la recherche et la confection de fusées réutilisables sont nets.

Une vidéo montre l'atterrissage manqué, quelques minutes après le lancement réussi par SpaceX du satellite Jason-3, chargé d'étudier la montée du niveau des eaux des océans.


Ce projet de fusées réutilisables, mené par SpaceX et son fondateur Elon Musk, a une vocation assez simple: rendre possible la récupération du premier étage d'une fusée pour réduire les coûts de lancement. Si la mise en service de tels engins devenait réalité, cela pourrait révolutionner le marché de la mise en orbite de satellites, les avancées dans la recherche scientifique et, dans un autre registre, le développement du tourisme spatial.

Le 22 décembre 2015, SpaceX avait réussi à faire revenir intact le premier étage d'une fusée d'un modèle identique sur la terre ferme, à proximité de Cap Canaveral en Floride. Une prouesse inédite et historique, saluée et remarquée par les observateurs, qui rappelle le succès précédent de la fusée Blue Origin. L'entreprise américaine, fondée par le patron d'Amazon, était parvenue à faire atterrir le lanceur réutilisable New Shepard le 23 novembre 2015, rappelle Le Monde.

Newsletters

Notre eau du robinet est excellente et nous n'en profitons pas assez

Notre eau du robinet est excellente et nous n'en profitons pas assez

De traitements en contrôles, tout est mis en place de façon à la rendre aussi irréprochable que possible.

Nous avons la tête de notre prénom: faites le test!

Nous avons la tête de notre prénom: faites le test!

En 2017, une première étude avait déterminé que notre visage était socialement marqué par notre prénom. Des chercheuses ont souhaité pousser leurs recherches plus loin avec une nouvelle étape: des portraits-robots.

Pourquoi avons-nous des grains de beauté?

Pourquoi avons-nous des grains de beauté?

[L'Explication #71] Ces taches, qui font ressembler certaines peaux à un cookie aux pépites de chocolat, sont de vraies anarchistes.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio