«El Chapo» a aussi été capturé grâce à une énorme commande de tacos

Après six mois de cavale, Joaquin "El Chapo" Guzman a été arrêté le 8 janvier dernier. | Henry Romero/REUTERS

Après six mois de cavale, Joaquin "El Chapo" Guzman a été arrêté le 8 janvier dernier. | Henry Romero/REUTERS

Le scénario de la capture d’El Chapo prend des proportions de plus en plus rocambolesques.

C’était l’homme le plus recherché du Mexique. Joaquín Guzmán Loera, plus connu sous le nom «El Chapo», était introuvable depuis sa spectaculaire évasion de prison il y a plusieurs mois de cela. Sa capture, le 8 janvier dernier à Los Mochis, dans le Sinaloa, a depuis fait couler beaucoup d’encre en raison de l’enquête rocambolesque menée par les autorités mexicaines.

Comme nous vous l’expliquions au lendemain de son arrestation, El Chapo a d’abord été repéré parce qu’il tentait d’intervenir dans la production d’un film qui lui sera bientôt consacré. On a également appris qu’une actrice dont il est proche a échangé des messages cryptées avec lui et que c'est elle qui a permis à l’acteur Sean Penn de réaliser pour Rolling Stone une interview du baron alors qu’il était toujours en cavale.

Un van blanc repéré

Mais aujourd’hui, dans un long récit très détaillé du New York Times sur la capture de l’homme, on apprend un détail encore plus incroyable sur les indices qui ont permis de le retrouver. «Le dernier élément de preuve a été un une commande de nourriture», écrit le journal en citant les autorités mexicaines. Début janvier, quand El Chapo arrive à Los Mochis, il est hébergé dans une maison où une équipe d’ouvriers fait de très lourds travaux:

«Juste à deux blocs de là, une énorme commande de tacos a été récupérée après minuit le 8 janvier par un homme conduisant un van blanc, comme celui que l’on estime être conduit par l'un des associés de Mr. Guzmán.»

La piste du singe

Quelques heures plus tard, grâce à cet indice improbable, les forces armées mexicaines débarquent dans la maison où se cachait le baron, qui sera capturé peu après sur une autoroute en bordure de ville.

Qu’un film se mette en place sur sa grande évasion ou non, les scénaristes n’auront donc pas à chercher bien loin pour trouver des éléments d’intrigues improbables. Sa cavale entière a est digne d'un film hollywoodien. En octobre dernier, Business Insider rapportait par exemple qu’El Chapo a failli être capturé… à cause du singe de compagnie de ses filles. Après son évasion et le déménagement de sa famille, ses filles lui avaient demandé de récupérer le petit Boots, et El Chapo a demandé à des associés d’aller le chercher. Alertée, la police a ratissé la zone après avoir interpellé les associés en question et il s’en était fallu de peu pour que l’homme le plus dangereux du monde soit arrêté à cause à cause d’un petit singe. 

Partager cet article