Les miliciens de l'Oregon en ont assez qu'on leur envoie des godemichets

Jon Ritzheimer explique dans une vidéo à quel point l’envoi de sex-toys et de bonbons en forme de pénis l’énerve | Capture d’écran Facebook

Jon Ritzheimer explique dans une vidéo à quel point l’envoi de sex-toys et de bonbons en forme de pénis l’énerve | Capture d’écran Facebook

Les Américains retranchés dans l’Oregon n’ont pas prévu assez de provisions. Mais plutôt que de leur fournir de la nourriture, leurs compatriotes leur envoient des sex-toys.

Depuis le 2 janvier, une dizaine d’extrémistes antigouvernement occupent le parc naturel de Malheur, dans l’Oregon, aux États-Unis. Retranchés dans un bâtiment du parc, les miliciens disent se battre pour les droits des éleveurs contre la «tyrannie» du gouvernement, qui est propriétaire de terres dans cette région.

Leur leader, Ammon Bundy, a déclaré qu’ils étaient prêts à rester retranchés là pendant plusieurs années mais très vite ses collègues se sont rendu compte qu’ils n’étaient pas tout à fait prêts: sur Facebook, certains ont posté des messages demandant à ce qu’on leur envoie de la nourriture, des couvertures et des chaussettes.

À la place, de nombreux Américains ont décidé de leur envoyer des sex-toys et des bonbons en forme de pénis, rapporte Gawker.

«Sac de bites»

En réponse, Jon Ritzheimer, le co-leader du groupe, a posté une vidéo sur Facebook pour montrer à quel point il était énervé par ce qu’il considère comme un déversement de «haine»:

 

It’s sad that there are people who would spend this kind of money on this rather than spending it to do good in the...

Posted by Jon Ritzheimer on Monday, January 11, 2016


«C’est triste que les gens dépensent leur argent pour ça plutôt que pour faire le bien dans le monde».

Ritzheimer, qui est aussi connu aux États-Unis pour avoir organisé plusieurs manifestations anti-islam, dont une devant une mosquée en Arizona, a tout de même apprécié les bonbons en forme de pénis, qu’il montre à la caméra: «C’est vraiment ridicule, même le...celui-là est vraiment drôle, un sac de bites.»

À la fin de la vidéo, il jette tous les godemichets et les sex-toys par terre d’un mouvement théâtral. En anglais, on peut insulter quelqu’un en disant que c’est un «sac de bites» (a bag of dicks). Depuis l’occupation en Oregon, Ritzheimer, qui est un ancien Marine, avait déjà posté une vidéo qui avait été ridiculisée sur les réseaux sociaux. Il s’était filmé dans sa voiture en train de pleurer en expliquant à sa famille pourquoi il organisait ce combat en Oregon: «Votre papa a prêté serment. Il a prêté serment pour défendre la Constitution contre tous les ennemis, étrangers et intérieurs».

Partager cet article