Sports

Pas plus de 24 bières par personne et par jour au Bathurst 1000

Temps de lecture : 2 min

La police australienne a décidé de renforcer la sécurité autour de la course mythique de Bathurst 1000: les fans ne pourront pas pénétrer dans l'enceinte de la course avec plus de 24 canettes de bières, soit un grand pack, par personne et par jour durant les trois jours de course. Les buveurs de vin devront se contenter de quatre litres par jour.

La police espère limiter les débordements lors de cette course, surnommée «The Great Race», qui a été entachée par des bagarres liées à l'alcool au cours des dernières éditions. La police du New South Wales, l'état dans lequel se déroule la course, a déclaré dans un communiqué: «Chaque année, des milliers de fans viennent profiter de l'évènement et la police ne laissera pas leur sécurité être menacée par quelques personnes ivres. Ainsi, nous allons une nouvelle fois nous concentrer sur les comportements liés à l'alcool.»

«On ne peut qu'aimer les Australiens sur ce soup là, écrit le blog cricket du Times en hommage à cette nouvelle. [...] Malheureusement, je crois que les terrains de cricket Australien ont les même lois obscurantistes de tolérance zéro imposées par le ICC (International Cricket Council) que les stades anglais». En France, le code du sport prévoit que le «fait d'accéder en état d'ivresse à une enceinte sportive lors du déroulement ou de la retransmission en public d'une manifestation sportive est puni de 7 500 euros.»

Bathurst 1000 est une course de 1000 kilomètres, qui est le clou d'un rassemblement annuel de trois jours dans la ville du même nom. C'est un des évènements sportifs les plus prestigieux d'Australie, avec une longue tradition, où les concurrents s'affrontent par équipe sur des voitures équipées de moteurs V8.

La politique du «un pack par personne» a été expérimentée pour la première fois en 2007, pour empêcher les hooligans ivres de ternir l'image de la compétition. Les limites et la plus grande présence policière ont été accueillies avec consternation, selon la BBC. Beaucoup de fans estiment qu'ils devraient avoir le droit de boire à leur guise en regardant la course. L'alcool est régulièrement pointé du doigt comme cause de problèmes de violence en Australie, comme à l'Australian Open ou encore lors des émeutes raciales de Sydney en 2005.

Pour une consommation plus pacifique et qualitative, suivez le guide de fabrication de la bière maison de Slate.fr.

[Lire l'article complet sur bbc.co.uk]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: La course de Bathurst 1000, REUTERS/Str Old

Newsletters

Stimuler le cerveau permettrait de doper les performances sportives

Stimuler le cerveau permettrait de doper les performances sportives

C'est ce que promet le «neuropriming», une technique visant à améliorer la phase d'apprentissage et la récupération.

Des courses à pied virtuelles pour s'entraîner même sans marathon

Des courses à pied virtuelles pour s'entraîner même sans marathon

Les adeptes du running utilisent la technologie pour rester connecté·es et concourir malgré l'interdiction des grands rassemblements.

Des Redskins aux Indians, les équipes sportives américaines se débarrassent de leurs noms racistes

Des Redskins aux Indians, les équipes sportives américaines se débarrassent de leurs noms racistes

Controversé depuis longtemps pour son caractère raciste, le nom de l'équipe de football américain de la NFL devrait prochainement changer.

Newsletters