Partager cet article

Le jour d'après la mort de David Bowie

Hommage rendu à David Bowie à Londres le 11 janvier 2016. CHRIS RATCLIFFE / AFP

Hommage rendu à David Bowie à Londres le 11 janvier 2016. CHRIS RATCLIFFE / AFP

Le chanteur de 69 ans venait juste de publier un nouvel album, «Blackstar». Il est mort des suites d'un cancer. Revivez cette journée d'hommages.

David Bowie est mort ce dimanche 10 janvier des suites d'un cancer. Il avait 69 ans et venait de sortir Blackstar, son 26e album. Retrouvez ci-dessous les hommages rendus par le monde entier, les archives ressorties à cette occasion, les albums, les titres, les clips qui ont marqué sa carrière.

Et voici les articles publiés par Slate.fr:

Des artistes qu'il a produits, David Bowie a su tirer le meilleur pour lui

David Bowie, révolutionnaire identitaire d'un nouveau genre

«Blackstar» et Daech, l'ultime mystère de la carrière de David Bowie

Toute la musique de David Bowie dans les films

Quand David Bowie prédisait l'impact d'internet sur la société et la musique

Moi, mon premier David Bowie, c'est celui des années 90

David Bowie, l'immortel qui avait anticipé sa mort

Comment David Bowie est devenu un fantôme

Cinquante années de Bowie, ma compilation subjective

18h10 Il n'y a pas qu'à Brixton que des anonymes rendent hommage à David Bowie: à New York, des passants déposent des fleurs et des petits mots devant son domicile.

17h30 Les hommages continuent d'affluer pour David Bowie, de Madonna à Iggy Pop, en passant par les Pixies.

 

Une photo publiée par Madonna (@madonna) le

 

17h Parmi les archives qui ressurgissent aujourd'hui après la disparition de David Bowie, voilà une interview de l'artiste anglais par l'écrivain William S. Burroughs publiée par Rolling Stone en 1974. Voilà ce qu'ils ont pu échanger notamment:

Bowie: «Les gens me balancent toujours des choses à la figure que je suis censé avoir dites et je réponds que cela ne veut rien dire. On ne reste jamais sur le même point de vue toute sa  vie.»

Burroughs: «Il n'y a que les politiciens qui posent ce qu'ils pensent et c'est tout. Prenez un homme comme Hitler, il n'a jamais changé d'avis.»

16h30 La femme de John Lennon, Yoko Ono, a aussi publié son hommage sur Twitter: 

«Comme John et moi avions peu d'amis, David était comme un membre de la famille. Il nous laisse des souvenirs que nous garderons pour toujours. Après la mort de John, David a toujours été là pour Sean et moi. Lorsque Sean était en internat en Suisse, David allait parfois le chercher à l'école pour l'emmener au musée ou le laissait rester avec lui dans son studio d'enregistrement à Genève.»

16h Hommage inattendu: celui d'un Cardinal du Vatican qui publie sur Twitter les paroles de «Space Oddity» de David Bowie.

15h32 En 1997, le musicien Scott Walker, une des grandes influences de Bowie via sa tétralogie flamboyante de la fin des années 1960 (Scott, Scott 2, Scott 3, Scott 4), mais qui a également été fortement influencé par lui (son album Climate of Hunter, en 1984, est un descendant direct de Low), lui souhaitait un bon cinquantième anniversaire en direct: «Comme tout le monde, je veux te remercier pour toutes ces années, et spécialement pour la générosité que tu manifestes envers les autres artistes. Laisse-moi te dire que j'en ai bénéficié en plus d'une occasion.»

15h10 Sans doute une des vidéos les plus émouvantes à regarder dans le contexte de cette journée: en 1973, Bowie reprenait live la chanson «La Mort» («My Death»), de Jacques Brel («But whatever is behind the door/There is nothing much to do/Angel or devil I don't care/For in front of that door/There is you»), dans sa traduction effectuée par Mort Shuman, et notamment interprétée les années précédentes par Scott Walker. Bowie a également repris «Amsterdam» du même Brel.

15h02 Lorsque le magazine Vanity Fair soumet David Bowie au questionnaire de Proust en 1998 et lui demande quel est son état d'esprit, voici ce qu'il répond: «enceinte». Pour découvrir le reste de ses réponses, allez lire le questionnaire dans son intégralité sur le site Brain Pickings.

14h55 De l'influence de David Bowie sur nos vies... Dans une tribune publiée par le Guardian, l'éditorialiste anglaise Suzanne Moore résume ce que l'artiste a apporté à ses fans:

«Cette porte. Il l'a ouverte. Pour moi, pour vous. Pour nous. Il nous a tout donné. Il nous a donné des idées, des idées au-delà de ce que l'on pouvait penser. Toutes les idées et celle-ci en particulier. Celle de la vie. L'idée extraordinaire que nous pouvons nous créer nous-même, peu importe qui nous sommes. Il nous a permis d'être plus que ce nous croyions possible. Il n'y a rien de mieux que ça. Rien.»

14h44 Les hommages sont même venus de l'espace puisque la mission Rosetta, qui suit les évolutions de la comète Tchouri depuis 2014, a posté un message après la mort de David Bowie:

«Repose en paix David Bowie, voyageur de l'espace comme moi»

14h Beaucoup de photos de David Bowie circulent sur internet depuis que l'on a appris la mort du chanteur anglais ce 10 janvier. L'une d'entre elles est particulière puisqu'il s'agit d'une photo prise après son arrestation par la police de Rochester aux Etats-Unis en Mars 1976. La presse locale explique à l'époque qu'il avait été surpris en possession de marijuana. Il avait alors vingt-huit ans.

13h40 Le groupe The Rolling Stones, après de nombreuses autres personnalités, rend hommage à David Bowie:

«Les Rolling Stones sont choqués et attristés d'apprendre la mort de notre cher ami David Bowie.»

«Au-delà de la personne géniale et gentille qu'il était, c'était un artiste extraordinaire et un vrai extravagant.»

13h30 Tout l'argent généré par les ventes d'albums de David Bowie en janvier sera reversé pour la recherche contre le cancer au Royaume-Uni, a annoncé le label Rough Trade sur Twitter. L'artiste est mort à 69 ans, après dix-huit mois de lutte contre un cancer (son entourage n'a pas donné pour l'instant plus de précisions).

13h25 Le Monde a bouleversé sa une pour rendre hommage à la carrière de David Bowie ce lundi 11 janvier. D'autres quotidiens et magazines, dont Télérama et Libération, ont relayé leurs couv' mettant en avant l'artiste anglais mort à 69 ans ce 10 janvier.

13h17 Plus de 2,3 millions de tweets ont été publiés après la mort de David Bowie ce dimanche 10 janvier, selon un communiqué du réseau social ce lundi.

12h40 Dans le quartier londonien de Brixton, d'où est originaire David Bowie, mais aussi dans toutes les rues de la capitale, les fans ont tenu à saluer l'artiste

12h30 David Bowie était aussi un homme d'affaire hors pair. Le Financial Times rappelle l'histoire des «bons» de l'artiste, qui en 1997 anticipait les droits de ses anciennes futures productions pour s'assurer des royalties pendant de nombreuses années en renonçant à ses droits d'auteurs. Bowie a établi un contrat avec EMI pour son catalogue «en donnant au groupe les droits pour les 25 albums de Bowie sortis entre 1969 et 1990. Cela incluait son travail le plus populaire-Ziggy Stardust, Aladdin Sane, Hunky Dory and Let’s Dance- mais aussi des enregistrement de concerts et de studios inédits. Cela lui garantissait plus de 25% des royalties de toutes les ventes aux Etats-Unis.»

11h20 Quand les ados américains pensaient que David Bowie reprenait du Nirvana (alors que c'était l'inverse).

En 1993, lors du concert de son concert mythique MTV Unplugged au Madison Square Garden, le groupe de Kurt Cobain reprend une chanson de David Bowie, The Man Who Sold The World.

 

La reprise aura tellement de succès que Nirvana va le sortir en single quelques temps après et que de nombreux ados américains vont penser que le groupe en est l'auteur original et que les interprétations de Bowie ne sont que des reprises. Sur Twitter, un journaliste a rappelé le quiproquo de l'époque, qui n'avait pas forcément amusé le chanteur britannique.

«J'ai été assez touché que tant de personnes chantent les chansons, et la foule était si jeune, plus jeune que la plupart de mes fans. Quelques uns de mes albums ont été repris par la générations des années 1990, mais ils ne savent pas ce qu'il y avait avant. Je pense que c'est une surprise quand ils entendent tout d'un coup et se demandent "Est-ce qu'il a écrit ça?" Je le sais parce, aux Etats-Unis surtout, quand je fais The Man Who Sold the World, il y a un paquet de gamins qui viennent et me disent "C'est très cool que vous fassiez une chanson de Nirvana". Et je me dis "Va te faire foutre, petit connard!"»

10h40 Pour mieux comprendre l'importance et l'influence de David Bowie, voici plusieurs documentaires et vidéos qui lui ont été consacrés , comme l'a notamment repéré le site Reader.fr

 

 
 

 

Il y a quelques jours à peine, France 4 diffusait le documentaire «David Bowie, l'homme cent visages, ou le fantôme d'Hérouville», à retrouver en replay ici.

10h05 La classe politique a elle aussi tenu à saluer la carrière et la vie de David Bowie, à comencer par le Premier ministre anglais, David Cameron. 

«J'ai grandi en écoutant et en regardant le génie de la pop David Bowie. Il était un maître de la ré-invention, qui tombait toujours juste. Une énorme perte.»

«Terrible nouvelle d'apprendre David Bowie, né à Brixton, est mort. Personne de notre âge n'a plus mérité que lui d'être appelé génie.»

Manuel Valls et la ministre de la Culture Fleur Pellerin on également pris la parole à propos du chanteur britannique.

Jean-Marie Le Pen, enfin, a rendu hommage d'une manière assez étonnante... 

9h37 Les hommages des artistes se multiplient sur les réseaux sociaux. Son producteur Toni Visconti a également tenu que le dernier album de Bowie, sorti il y a quelques jours à peine, était bien son cadeau d'adieu.

 

He always did what he wanted to do. And he wanted to do it his way and he wanted to do it the best way. His death was...

Posté par Tony Visconti sur lundi 11 janvier 2016

 

 

«Il a toujours fait ce qu'il voulait. Et il voulait le faire à sa façon et il voulait le faire de la meilleure façon possible. Sa mort n'était pas différente de sa vie- une œuvre d'art. Il a fait Blackstar pour nous, son cadeau d'adieu. Je savais depuis un an que c'était ce qui allait se passer. Pourtant, je n'étais pas préparé pour. C'était un homme extraordinaire, plein d'amour et de vie. Il sera pour toujours avec nous. Pour l'instant, il est approprié de pleurer.»

«L'amitié de David était la lumière de ma vie. Je n'ai jamais rencontré une personne aussi brillante. C'était le meilleur.»

 

Goodbye friend. So many tears, and so lucky to have passed in the same solar system.

Une photo publiée par djwindows98 (@djwindows98) le

 

«Au revoir mon ami. Tellement de larmes, et tellement de chance d'avoir vécu dans le même système solaire.», a écrit Win Butler, chanteur d'Arcade Fire. David Bowie avait chanté sur leur dernier album. 

«Tellement de chance de t'avoir rencontré!!!! Hot Tramp I love you So! #rebelheart»

«David Bowie était l'une de mes inspirations les plus importantes, sans peur, tellement créatif, il nous a donné de la magie pour toute une vie.»

«Je viens de perdre un héros. RIP David Bowie.»

«RIP Père de tous les monstres. Triste triste jour.»

«David Bowie était un véritable innovateur, un vrai créateur. Qu'il repose en paix. #RIPDavidBowie.»

«RIP David Bowie. Une vraie inspiration.»

Sur le site de RTL, Gaëtan Roussel, leader du groupe Louise Attaque, a expliqué que l'homme «un grand monsieur, un grand artiste, un gros morceau. C'est quelqu'un qui regardait vers le futur, un visionnaire. [...] Aujourd'hui, on s'aperçoit que ce n'est pas une personne qui s'en va, c'est un génie.» 

9h30 En 1979, le chanteur interprétait son titre Boys Keep Swinging dans l'émission Saturday Night Live et livrait une performance parfaitement étrange. 

 

8h50 David Bowie, c'était d'innombrables changements de style. Hommage en un GIF.

8h40 Le fils de David Bowie, le cinéaste Duncan Jones, a confirmé la mort de son père sur Twitter.

Duncan Jones est né en 1971, au moment de l'album Hunky Dory, sur lequel la chanson «Kooks» lui est consacré.


8h30 Le chanteur David Bowie est mort, dimanche 10 janvier, à l'âge de 69 ans. L'information a été annoncée sur son compte Twitter lundi en début de matinée. Il venait de publier son nouvel album, Blackstar.

Voici quelques articles publiés sur Slate sur celui qui aura marqué cinq décennies de musique populaire:

–Comment David Bowie est devenu un musicien qui n'a plus que son art à offrir
–Le saxophone, ce péché mignon de David Bowie
–Quelle philosophie cache David Bowie?
–Ses meilleures années: retour sur la trilogie berlinoise de David Bowie
–Cinquante nuances de Bowie, ma compilation subjective

 

Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte