Smart CitésCulture

La gentrification transforme aussi l’ambiance sonore des quartiers

Repéré par Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 05.01.2016 à 17 h 14

Repéré sur The Society Pages

La gentrification a des effets audibles sur l’espace urbain.

Faites du bruit (mais du bruit gentrifié SVP)! | Kevin Dooley via Flickr CC License By

Faites du bruit (mais du bruit gentrifié SVP)! | Kevin Dooley via Flickr CC License By

Définie comme un élévation du niveau socio-économique de la population dans des quartiers urbains centraux, la gentrification a des effets «visibles» sur l’espace urbain: le bâti est réhabilité, les commerces y évoluent, l’ambiance change. C’est aussi le cas de l’ambiance sonore, comme la constaté le chercheur Ori Schwartz, dans un article publié en 2015 dans l’American Journal of Sociology.

L’auteur a interviewé des étudiants d’un quartier gentrifié d’une ville israélienne et y a constaté que ces habitants dressaient une nette frontière entre eux et les voisins non étudiants du quartier, leur reprochant des comportements qu’ils réprouvaient. Mais plutôt que de se plaindre d’activités illicites ou de dégradation du quartier, ils leur reprochaient avant tout de faire trop de bruit: crier, parler fort entre eux, écouter de la musique à volume trop élevé. Ce sont ces outrances sonores que les étudiants interrogés associaient le plus à un comportement «ghetto» (les habitants utilisaient un terme d'argot hébreux équivalent).

Les réactions des étudiants gentrifieurs trahissent également un «double standard moral», explique le site The Society Pages, qui relate l’étude. Car le volume de la musique qu’ils réprouvaient ne dépendait pas que du niveau de décibels: il concerne plutôt un type de musique populaire écouté par les anciens résidents, alors même que la musique écoutée à fort volume lors des soirées étudiantes ne les gênaient pas.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte