Les phénomènes physiques derrière vos accessoires de fête

Le légendaire POP du bouchon de champagne |Linda Gol via Flickr CC License by

Le légendaire POP du bouchon de champagne |Linda Gol via Flickr CC License by

Les fêtes de fin d’année voient toujours couler beaucoup de champagne et résonner quelques langues de belles-mère. Après les dîners et les cadeaux, il est donc temps de se mettre à la science pour commencer l'année moins bête.

1.À quoi est due la projection du bouchon de champagne?

Vous vous êtes peut-être posé la question en fêtant la nouvelle année alors que le bouchon résistait un peu plus qu'à l'accoutumée. Sachez donc que le champagne contient du dioxyde de carbone, qui exerce une pression interne sur le bouchon. Celle-ci devrait être compensée par une force frictionnelle entre le bouchon et la paroi de la bouteille. La modification s’effectue lorsque le bouchon bouge, ainsi que nous l'explique Wired

Cette transition d'un état statique à une friction cynétique fait que les valeurs ne sont plus complémentaires: le bouchon prend de la vitesse et est expulsé hors de la bouteille. La vitesse à laquelle le bouchon est projeté est d’environ 12.2 m/s, ce qui revient à plus de 43km/h. 

Un dernier facteur est la température de la bouteille. Ainsi, le site Watoday relate une expérience publiée dans le Journal of Food Engineering. Des chercheurs ont ouvert des bouteilles de champagnes maintenues respectivement à 4°C, 12°C et 18°C. Ils ont ensuite utilisé un rayon infrarouge à haute rapidité pour étudier le nuage de dioxyde de carbone libéré par la proplusion du bouchon. Le bouchon d'une bouteille maintenue à 4°C atteindra les 40 km/h, mais plus la température augmente, plus la propulsion sera rapide. Ainsi, une bouteille maintenue à 18°C verra son bouchon propulsée à près de 55km/h! 

Crédit : Liger Belair

 

2.Pourquoi une langue de belle-mère fait un tel bruit?

Oui, vous l'avez sans doute remarqué, ces petits tubes en papier produisent souvent un son strident gênant pour les oreilles. Pourtant derrière se cache une explication physique assez intéressante. Lorsque l’on souffle dans le bec en plastique, l’air s’infiltre dans le tube en papier.

Le bec en plastique contient deux volets fermés. Lorsque l’air est soufflé dans le tube, les volets s’ouvrent. Il faut savoir que l’air en mouvement a une pression plus basse que l’air stable, et donc n’exerce pas une pression très forte sur les clapets, qui se referment et interrompent la circulation de l’air. Le processus recommence et les clapets se réouvrent. Ce changement de pression est la cause du bruit gênant qui sort des langues de belle-mère! Comme quoi, la science peut être une partie de plaisir.

Partager cet article