Monde

Un attentat à Islamabad fait cinq morts

Temps de lecture : 2 min

Cinq employés des Nations Unies travaillant pour le Programme alimentaire mondial (PAM) ont été tués lundi 5 octobre dans un attentat à la bombe à Islamabad

, rapporte RFI. A 12h15 heure locale, un homme portant l'uniforme des unités paramilitaires pakistanaises a déclenché la charge explosive qu'il portait sur lui, tuant cinq employés des Nations Unies, dont quatre pakistanais et un irakien, et faisant plusieurs blessés. «Je suis allé à mon bureau, au premier étage, et alors que je m'asseyais, il y a eu une forte explosion», a témoigné Arshad Jadoon, un fonctionnaire du PAM. «Brusquement, un nuage de fumée a enveloppé le bâtiment et nous sommes allés dehors, où gisaient des blessés.»

Le kamikaze a réussi à franchir les portiques de sécurité, malgré la très haute protection qui entourait les locaux. La cible semble hautement symbolique, car à travers le Programme alimentaire mondial, ce sont les intérêts étrangers qui ont été visés. Le PAM, qui a aussitôt fermé son bureau à Islamabad, a participé récemment à des distributions d'aide aux deux millions de personnes déplacées en raison d'une offensive de l'armée contre des activistes dans la vallée de Swat, au nord-est d'Islamabad.

Alors que l'armée se prépare à lancer une offensive contre le principal bastion des talibans pakistanais dans la région du Sud-Waziristan, à la frontière afghane, des combattants récemment capturés ont avoué lors d'interrogatoires que plusieurs kamikazes avaient été envoyés en mission au cours du mois écoulé. «Nous nous attendons donc à deux ou trois attentats suicides dans les prochains jours», a-t-il ajouté.

L'attentat de ce lundi n'a pas été revendiqué pour le moment. Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a condamné cet acte de manière ferme: «Il s'agit d'un crime odieux commis contre ceux qui travaillent sans relâche pour aider les pauvres et les plus vulnérables sur le front de la faim et d'autres souffrances humaines au Pakistan».

[Lire l'article complet sur RFI]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: ONU

Slate.fr

Newsletters

La seconde vie de nos objets personnels après notre mort

La seconde vie de nos objets personnels après notre mort

En mars 2015, sur un coup de tête, Norm Diamond s'est rendu à une première vente d'objets d'occasion chez un particulier. Au cours des quinze mois qui ont suivi, ce photographe a visité plusieurs centaines de ventes à Dallas (Texas), où il...

Au Canada, les vendeurs légaux de cannabis contournent la loi

Au Canada, les vendeurs légaux de cannabis contournent la loi

Si la vente et la détention de cannabis sont désormais autorisées au Canada, sa promotion reste interdite.

Dans les lycées texans, une formation pour interagir avec la police sans se faire tuer

Dans les lycées texans, une formation pour interagir avec la police sans se faire tuer

Après plusieurs décès lors de contrôles routiers, le Texas a rendu obligatoire une formation pour aider les jeunes à interagir avec la police.

Newsletters