Monde

La très longue liste des personnes insultées par Donald Trump en 2015

Temps de lecture : 2 min

Le candidat à la primaire républicaine continue de se lâcher.

Donald Trump a passé beaucoup de temps à insulter des gens en 2015. Tellement de temps que le Washington Post a décidé d'en faire une vidéo et de faire défiler la liste de ses victimes avec à chaque fois une ou plusieurs citations où le candidat à l'investiture républicaine dit tout le mal qu'il pense d'eux.

Candidats républicains, démocrates, organes de presse, quotidiens, journalistes, sportifs, étrangers, mannequins... à peu près personne n'est laissé de côté. Le quotidien américain ne s'est d'ailleurs pas oublié dans cette liste, qualifié tour à tour de «mauvais», d'«arnaque» et de «niche fiscale» par Donald Trump. Trump s'en était également pris aux immigrés mexicains qui sont, selon lui, «des violeurs». Mais comme le soulignait le New York Times, c'est lorsque le milliardaire s'était attaqué à John McCain, expliquant qu'il n'était pas un «héros de guerre», parce qu'il avait été capturé lors de la guerre du Viêtnam, qu'il avait été le plus critiqué pour ses propos.

Donald Trump est toujours en tête des sondages, au niveau national, côté républicain. (Rappelons tout de même que ces élections ont lieu état par état, et que les scrutins auront lieu dans plusieurs mois.) Le candidat républicain sera choisi au plus tard en juin prochain, en vue des présidentielles, début novembre.

Slate.fr

Newsletters

Une semaine dans le monde en 7 photos

Une semaine dans le monde en 7 photos

Victoire de Novak Djokovic à Wimbledon, manifestations à Jérusalem et enterrement de migrants morts au large de la Tunisie... La semaine du 13 juillet en images.

«Dans quelle partie de l'avion a-t-on le moins de chances de mourir?» Une compagnie aérienne donne une (mauvaise) réponse avant de s'excuser

«Dans quelle partie de l'avion a-t-on le moins de chances de mourir?» Une compagnie aérienne donne une (mauvaise) réponse avant de s'excuser

KLM s'est excusé de ce manque de tact...

En Arabie saoudite, elle perd la garde de sa fille à cause de photos en bikini

En Arabie saoudite, elle perd la garde de sa fille à cause de photos en bikini

Pendant le procès, son ex-mari a accusé la jeune femme américaine de porter des habits inappropriés et de gérer un studio de yoga.

Newsletters