Santé

Perdre du poids après les fêtes, ce n'est pas qu'absorber moins de calories

Temps de lecture : 2 min

Tout ne se joue pas dans l'assiette.

Salad with Bread in Bowl | Image Catalog via Flickr CC License by
Salad with Bread in Bowl | Image Catalog via Flickr CC License by

Après les fêtes de fin d'année et les repas qui sont allés avec, il est possible que parmi vos résolutions de ce début d'année se trouve celle de perdre quelques kilos. Le Guardian a donc cherché à savoir ce qui allait pouvoir avoir un réel effet et vraiment fonctionner.

Pour réussir, il faut vraiment en avoir envie. Le Guardian, qui a interrogé un porte-parole de l'association diététique britannique, souligne l'importance de l'aspect psychologique:

«Ne tournez pas l'objectif de perdre du poids dans un langage à connotation négative, explique Aisling Pigott, parce que cela ne fait qu'augmenter les envies. Au lieu d'arrêter de manger ceci et ou de "plus jamais" prendre ça, ayez hâte de profiter d'une routine saine, une routine qui limite certains aliments. "Ce sera plus facile à vivre."»

Ne cherchez donc pas de régime magique. Si vous ne changez pas de mode de vie, tous vos efforts sont probablement voués à l'échec, souligne-t-elle. Une nutritionniste évoque également sur Health le besoin de trouver le «domino» qui va permettre ensuite de tout déclencher:

«Cela consiste à identifier le comportement qui vous aide à rester en forme (ou celui qui fait vous fait craquer), et vous concentrer dessus pour commencer.»

Le Guardian explique par ailleurs qu'une fois trouvé, il va falloir stabiliser votre comportement alimentaire.

«Avoir une routine permet de contrôler la faim. Une fois que vous avez cette routine, cherchez à réduire les portions, et la fréquence avec laquelle vous retrouvez des plats à emporter et des friandises. Mais ne faites pas de la nourriture votre ennemi.»

Et ne pensez pas que tout se joue dans votre assiette et au niveau des calories. Le Guardian conseille par exemple de vous arrêter parfois un ou deux arrêts plus tôt si vous prenez les transports en commun, ou de prendre le vélo ou de marcher pour aller au travail. Et surtout faire en sorte que ces objectifs soient réalisables: «Commencer petit et construire à partir de cela.» Pour The Independent, installer une application peut aider:

«Cela va vous aider à voir si vous faites beaucoup d'exercice dans la journée. Marcher est l'une des façons la plus facile de faire de l'exercice, et de nombreux experts de santé recommandent au moins trente minutes de marche par jour.»

Le quotidien britannique souligne également l'importance du sommeil. «Une étude de l'université de Pennsylvanie a découvert que le sommeil joue un rôle incroyablement important dans le gain ou la perte de poids. Selon eux, perdre du sommeil, même pendant quelques nuits peut mener à une prise de poids quasi-immédiate.»

Slate.fr

Newsletters

Regarder du porno n'est pas un problème

Regarder du porno n'est pas un problème

Des décennies de méfiance paranoïaque ont failli faire ranger l’addiction au porno parmi les pathologies officiellement incluses dans la Classification internationale des maladies. Heureusement, l’Organisation mondiale de la santé ne s’y est pas trompée.

«Quand je suis tombée malade, j’ai senti que mon corps ne pourrait pas endurer pire»

«Quand je suis tombée malade, j’ai senti que mon corps ne pourrait pas endurer pire»

Sur les 54 000 nouveaux cas annuels de cancers du sein, 10% touchent des femmes de moins de 40 ans. L’association Jeune et Rose leur est dédiée.

À New York, les accouchements prématurés ont augmenté depuis l'élection de Trump

À New York, les accouchements prématurés ont augmenté depuis l'élection de Trump

En particulier chez les femmes immigrées.

Newsletters