Monde

Un drone s'est dangereusement approché du convoi d'Obama

Temps de lecture : 2 min

La sécurité du président américain est régulièrement remise en question.

Barack Obama lors de ses vacances à Hawaii le 27 décembre 2015 | REUTERS/Hugh Gentry
Barack Obama lors de ses vacances à Hawaii le 27 décembre 2015 | REUTERS/Hugh Gentry

L’histoire l’a prouvé, un président des États-Unis a besoin d’être bien protégé. Pourtant, ces derniers mois, de nombreux incidents ont terni l’image de la protection infaillible de Barack Obama. Certains manquements ont été rendus publics mais nombre d'entre eux sont restés dans l’ombre. Un récent rapport d'un comité de la Chambre des représentants du Congrès américain pointait d'ailleurs les failles de son Secret Service. Le site américain Newser rapporte un nouvel incident qui s’est produit cette fois, lors des vacances du président et de sa famille, à Hawaï.

La vidéo de l'homme et de son drone | Crédit: Associated Press

Quelques jours plus tôt, une chute presque fatale

Lundi 28 décembre, au passage du cortège présidentiel sur l’île, un homme qui s’exerçait avec son drone de loisir a obligé le service de protection du président à intervenir. Les gardes du corps ont pensé qu’il pourrait être mal intentionné. Néanmoins, la porte-parole des services secrets Nicole Mainor a confirmé, dans des propos rapportés par Newser, qu’il s’agissait d’un simple badaud:

«La personne ne savait pas du tout que le convoi présidentiel allait passer dans cette zone, et elle a immédiatement coopéré avec les forces de l'ordre pour cesser de faire voler son drone.»

Un petit accro qui interroge sur les nombreux problèmes de sécurité que pourrait poser la multiplication de ces petits engins volants. Le skieur autrichien Marcel Hirscher a, par exemple, évité de justesse la chute d’un drone, qui aurait pu lui être fatale, lors du slalom de Madonna di Campiglio le 22 décembre dernier. Aux États-Unis, le département américain des Transports a décidé de rendre obligatoire l’enregistrement des drones auprès des autorités d'ici au 19 février prochain.

Slate.fr

Newsletters

Le refus d'Israël de reconnaître le génocide arménien est indéfendable

Le refus d'Israël de reconnaître le génocide arménien est indéfendable

Juifs et Arméniens, deux peuples victimes de meurtres de masse. Le gouvernement israélien doit placer la justice avant toute considération politique et appeler les crimes par leurs noms.

L'anglais est vraiment une langue étrange

L'anglais est vraiment une langue étrange

Des linguistes ont comparé 239 langues de différentes régions du monde. L’anglais apparaît parmi les plus curieuses.

Un procureur texan va arrêter d'inculper les gens qui volent des produits de nécessité

Un procureur texan va arrêter d'inculper les gens qui volent des produits de nécessité

Si les articles volés coûtent moins de 750 dollars et que les coupables en avaient besoin pour vivre, le nouveau procureur du comté de Dallas évitera d'engager des poursuites.

Newsletters