Monde

Un drone s'est dangereusement approché du convoi d'Obama

Temps de lecture : 2 min

La sécurité du président américain est régulièrement remise en question.

Barack Obama lors de ses vacances à Hawaii le 27 décembre 2015 | REUTERS/Hugh Gentry
Barack Obama lors de ses vacances à Hawaii le 27 décembre 2015 | REUTERS/Hugh Gentry

L’histoire l’a prouvé, un président des États-Unis a besoin d’être bien protégé. Pourtant, ces derniers mois, de nombreux incidents ont terni l’image de la protection infaillible de Barack Obama. Certains manquements ont été rendus publics mais nombre d'entre eux sont restés dans l’ombre. Un récent rapport d'un comité de la Chambre des représentants du Congrès américain pointait d'ailleurs les failles de son Secret Service. Le site américain Newser rapporte un nouvel incident qui s’est produit cette fois, lors des vacances du président et de sa famille, à Hawaï.

La vidéo de l'homme et de son drone | Crédit: Associated Press

Quelques jours plus tôt, une chute presque fatale

Lundi 28 décembre, au passage du cortège présidentiel sur l’île, un homme qui s’exerçait avec son drone de loisir a obligé le service de protection du président à intervenir. Les gardes du corps ont pensé qu’il pourrait être mal intentionné. Néanmoins, la porte-parole des services secrets Nicole Mainor a confirmé, dans des propos rapportés par Newser, qu’il s’agissait d’un simple badaud:

«La personne ne savait pas du tout que le convoi présidentiel allait passer dans cette zone, et elle a immédiatement coopéré avec les forces de l'ordre pour cesser de faire voler son drone.»

Un petit accro qui interroge sur les nombreux problèmes de sécurité que pourrait poser la multiplication de ces petits engins volants. Le skieur autrichien Marcel Hirscher a, par exemple, évité de justesse la chute d’un drone, qui aurait pu lui être fatale, lors du slalom de Madonna di Campiglio le 22 décembre dernier. Aux États-Unis, le département américain des Transports a décidé de rendre obligatoire l’enregistrement des drones auprès des autorités d'ici au 19 février prochain.

Slate.fr

Newsletters

De plus en plus de jeunes filles abandonnent l'école au Cachemire

De plus en plus de jeunes filles abandonnent l'école au Cachemire

Leurs parents veulent les préserver des violences du conflit qui touche la région.

La guerre Iran-Israël n'aura pas lieu (du moins pas tout de suite)

La guerre Iran-Israël n'aura pas lieu (du moins pas tout de suite)

Si l’escalade militaire entre Téhéran et Tel-Aviv sur le théâtre syrien est inédite, les enjeux géopolitiques dans la région réduisent les risques de dérapage en guerre ouverte.

Paris et Ankara dans un bras de fer sur le Kurdistan syrien

Paris et Ankara dans un bras de fer sur le Kurdistan syrien

La tension est montée d’un cran entre Ankara et Paris, à l’ombre du déploiement de forces spéciales françaises dans le Rojava et de l’appui diplomatique peu équivoque au projet d’autonomie territoriale kurde en Syrie.

Newsletters