Allemagne

Un train sur quatre de la Deutsche Bahn arrive en retard

Repéré par Annabelle Georgen, mis à jour le 29.12.2015 à 9 h 31

Repéré sur Die Welt, SNCF, Der Spiegel, Die Welt

Jamais la compagnie de chemin de fer allemande n’a souffert d’une si mauvaise image auprès des usagers.

Seulement 74% des trains de la Deutsche Bahn sont ponctuels | Joshua Brown via Flickr CC License by

Seulement 74% des trains de la Deutsche Bahn sont ponctuels | Joshua Brown via Flickr CC License by

Bien qu’on présente souvent la ponctualité comme une vertu typiquement allemande, les trains qui circulent outre-Rhin cumulent les retards. Jamais la Deutsche Bahn n’a souffert d’une si mauvaise image auprès des usagers: seulement 74% de ses trains sont ponctuels, rapporte le quotidien allemand Die Welt.

Selon un article de l’hebdomadaire Der Spiegel datant d’octobre 2015, près d’un ICE (l’équivalent du TGV français) sur trois est en retard. Ces retards sont en partie liés au fait que d’importants tronçons du réseau ferré allemand sont en train d’être rénovés et que les livraisons de nouveaux trains tardent à arriver, ce qui fait que, en cas de panne, les trains de rechange sont rares.

Mauvais bilan

En comparaison, la SNCF est bien plus ponctuelle. Même si les données disponibles sur le site de cette dernière dans le cadre de sa «démarche transparence» sont disparates (pas les mêmes périodes disponibles pour chaque type de train, une méthode de calcul différente pour les Transiliens), elles laissent entrevoir une situation générale sans commune mesure avec celle de sa consœur allemande:

  • en moyenne, un TVG sur neuf était en retard entre janvier et octobre 2015;
  • idem pour les Intercités sur une période comprise entre janvier et août 2015;
  • un TER sur onze en moyenne est arrivé à destination avec du retard entre janvier et novembre 2015;
  • seul un voyageur sur onze en moyenne a été concerné par un retard de Transilien entre janvier et octobre 2015.

Face au mauvais bilan de la Deutsche Bahn, même les Verts allemands finissent par perdre patience, écrit Die Welt. Anton Hofreiter, président du groupe Bündnis 90/Die Grünen au Bundestag, exige que la Deutsche Bahn soit «plus fiable» et estime qu’elle devrait «proposer plus de connexions».

Insatisfaction clients

Il reproche également à l’entreprise de chemin de fer allemande de ne pas faire preuve de ponctualité dans le domaine du transport de marchandises, de ne pas assez investir dans ce secteur et de préférer «racheter des entreprises à travers le monde plutôt que de satisfaire ses clients». Anton Hofreiter donne notamment l’exemple du rachat en 2010 par la Deutsche Bahn de la plus grande entreprise britannique de transports en car, Arriva PLC:

«Cette plaisanterie nous a coûté près de 3 milliards d’euros.»

Comme le rapportait Die Welt à la mi-décembre, l’entreprise allemande a enregistré de grandes pertes en 2015. Pour résoudre les problèmes liés à la ponctualité des trains, le président de la Deutsche Bahn, Rüdiger Grube, a annoncé qu’à compter de 2016 le versement d’un quart des bonus destinés aux membres du conseil d’administration et aux dirigeants de la Deutsche Bahn sera dépendant de la réalisation des objectifs de ponctualité.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte