France

Tragique, inquiétante, triste: l’année 2015 vue par les Français

Repéré par Aude Lorriaux, mis à jour le 27.12.2015 à 11 h 33

Repéré sur Odoxa.fr

Quand on leur demande si l'année de 2015 a été «bonne» ou «mauvaise» «pour la France», 81% des personnes ont répondu «mauvaise».

Sad-Songs, Ray MacLean via Flickr CC, Licence by

Sad-Songs, Ray MacLean via Flickr CC, Licence by

Une mauvaise année. C’est ainsi qu’est vue 2015, selon une très large majorité de Français, interrogés par l’institut Odoxa dans un sondage publié dimanche 27 janvier. Lorsqu’on leur demande d’accoler des qualificatifs à ce bilan, ce sont essentiellement des mots négatifs qui ressortent.

Les sondés ont également retenu d’abord «l’horreur» des attentats de janvier et novembre (75%) plutôt que la «réaction positive des citoyens et dirigeants» (25%). 

Quand on leur demande si l'année de 2015 a été «bonne» ou «mauvaise» «pour la France», 81% des personnes ont répondu «mauvaise» (dont 30% «très mauvaise» et 51% «assez mauvaise». Près d’un Français sur cinq estime quand même que l’année a été assez bonne ou très bonne pour la France.

Des avancées pourtant

Et certains pourraient se réjouir, oui, car on le sait: tout est une question de perception, d'envie de voir le verre plutôt plein que vide. Comme le fait remarquer notre confrère Robin Verner, les raisons n'ont pas manqué de se réjouir:

«Contrairement aux apparences, il semble qu’il y ait eu (un peu) moins de morts cette année en Syrie qu’en 2014. De manière générale, la stabilité politique dans le monde et les perspectives de paix ont fait de grands progrès avec l’accord sur le nucléaire iranien conclu, donc, entre l’Iran et les grandes puissances en juillet. (...) Les morts dues à la famine sont de plus en plus rares (...). Le virus Ebola a largement reculé en Afrique de l’Ouest»

Et d'autres choses positives encore, que vous pouvez lire ans cet article, pour vous remonter le moral.

 

 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte